Notre presqu'île .com

archives, histoires, images

de la presqu'île de Crozon

ARTICLES DE PRESSE

?  

Quoi de neuf ?

Presse ancienne

Cartes postales

En mots

En images

En cartes

Savez-vous ?...

Guerre 14-18

Recensement

Éditions Notre Presqu'île

livre d'or

liens utiles

bibliographie

contact

 

   revenir en arrière
 

Articles de la presse ancienne

classés dans l'ordre chronologique

 

 Cliquez sur les grandes flèches noires pour lire l'article
précédant ou suivant celui-ci dans l'ordre chronologique


 n° 1066

Grandes manœuvres en baie de Morgat.

28/07/1889 

LES MANŒUVRES NAVALES

On nous écrit de Brest le 26 :

Les manoeuvres sont terminées, les navires mobilisés vont reprendre leur position de réserve; quant aux torpilleurs des autres ports venus pour prendre part à la campagne,ils partiront demain, si le temps le permet.

Maintenant que les deux adversaires sont rentrés au port, il est possible de rendre un compte exact des dispositions arrêtées et des incidents de la lutte.
La division cuirassée du Nord avait mouillé dans la partie de la baie de Douarnenez comprise entre la pointe de Morgat et les Verrès les cuirassés le Suffren, le Marengo et l'Océan, le croiseur rapide le Sfax, sur deux lignes endentées, formation qui leur permettait de ne pas se gêner les uns les autres. L'amiral avait fait établir un barrage entre les Verrès et une roche, la Pierre-Profonde, qui est au large et à l'est du mouillage. Des embarcations à vapeur surveillaient le petit passage entre les Verrès et la terre; d'autres croisaient vers la pointe de Morgat, entre la côte et l'escadre, surveillant ainsi l'entrée principale. Enfin, au large de celles-ci, le croiseur-torpilleur l'Epervier, l'aviso l'Ibis, continuellement en marche, gardaient l'entrée depuis la Pierre-Profonde jusqu'à l'anse Nicolas. Un contre-torpilleur coopérait à cette surveillance.
Telles sont les dispositions prises par la défense.
Passons à l'attaque. Escortés par les gardes-côtes, les torpilleurs sont partis de la baie de Camaret.

Les gardes-côtes restant au large, les torpilleurs ont attaqué deux par deux, puis la mêlée est devenue générale. Ils disent qu'un torpilleur est arrivé sur l'arrière de l'Epervier sans être vu; enfin, d'après leurs capitaines, sept lancements auraient pu être faits dans de bonnes conditions mais la division cuirassée soutient, de son côté, qu'elle avait vu l'ennemi bien avant que celui-ci fut à portée de lancement. Où est la vérité ?

En somme, les opérations ont été bien menées des deux côtés. Le temps, très sombre, favorisait les assaillants; et il faut admettre, ce que d'ailleurs on n'ignorait pas, que les torpilleurs menaceraient
singulièrement des navires qui commettraient l'imprudence de mouiller sur une rade ouverte.
Le lendemain, même manoeuvre. La division cuirassée avait perfectionné et augmenté ses barrages provisoires. L'attaque terminée, les torpilleurs sont rentrés à Brest avec une très forte houle, qui les fatiguait beaucoup.
Avant-hier, à midi et demi, les cuirassés ont simulé une attaque de jour sur les défenses du goulet c'était un simple exercice, ayant surtout pour but d'exercer les canonniers des forts et batteries.
Enfin la manoeuvre de nuit a été menée par le croiseur-torpilleur l'Epervier tout seul, qui a pu franchir le goulet sans être aperçu. En somme, de l'avis des hommes les plus compétents, il y a encore beaucoup à faire pour améliorer la défense de Brest et surtout pour instruire le personnel de l'artillerie fixe.
[...]

Morgat    Camaret    manoeuvre                       

article issu de : Le Temps (Paris)    

 
 
 

 

 

f.a.q. Éphéméride mode d'emploi

recherche
dans les articles


précisions mots-clés


précisions recherche

 

à suivre...

         • nouveaux articles

         • nouvelles personnes

         • nouveaux villages

         • nouveaux bateaux

         • nouveaux commentaires

contenu des articles

         • les bateaux   A-Z

         • les personnes   A-Z

         • les lieux   A-Z

         • les lieux, par village

articles par n°

 

 


AVANT NOUS
une sélection de 1181 articles
issus de la presse ancienne,
illustrées de publicités d'époque
Points de vente ICI

 
 
 

 

© notrepresquile.com 2014-2018

 

Mentions légales et Conditions Générales d'Utilisation      |     Qui fait ce site ?

 

Selon la loi Informatique et Libertés du 6/01/78 modifiée en 2004,
vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant, que vous pouvez exercer en nous écrivant.