Notre presqu'île .com

archives, histoires, images

de la presqu'île de Crozon

ARTICLES DE PRESSE

?  

Quoi de neuf ?

Presse ancienne

Cartes postales

En mots

En images

En cartes

Savez-vous ?...

Guerre 14-18

Recensement

Éditions Notre Presqu'île

livre d'or

liens utiles

bibliographie

contact

 

   revenir en arrière
 

Articles de la presse ancienne

classés dans l'ordre chronologique

 

 Cliquez sur les grandes flèches noires pour lire l'article
précédant ou suivant celui-ci dans l'ordre chronologique


 n° 1158

Assassinat à Persuel, en Crozon.

05/04/1905 

Gazette bretonne - Finistère

Crozon. — Assassinat. — Voici des détails sur le crime commis à Persuel, en Crozon, que nous avons annoncé succinctement dans notre dernier numéro : Le 29 mars, Jean-Marie Kérinec, 51 ans, cultivateur et marin-pêcheur, quittait sa maison, vers 5 heures et demie du soir, pour se rendre à Saint-Fiacre.
Avant son départ, son fils lui remit la somme de 1 franc pour ses menus plaisirs. Le soir, vers 8 heures et demie, on l'entendit qui chantait en revenant. Il avait bu, paraît-il, plusieurs consommations qui l'avaient enivré. Tout d'un coup, le chant cessa. Les membres de la famille ne s'en inquiétèrent pas davantage, estimant, d'après ce qu'ils disent, qu'il avait dû tomber et s'endormir. Ce n'est que vers minuit, voyant qu'il n'était pas encore rentré, que son fils alla réveiller son voisin Perfeson qui se leva et l'accompagna à la recherche de son père. A peine avaient-ils fait 400 mètres hors du village, qu'ils le trouvèrent étendu sur la route, la tête baignant dans une mare de sang.

Perfezon prit le corps sous les aisselles et le releva sur les genoux. Le fils remarqua alors que son père portait de nombreuses traces de coups de couteau à la tête.
Le parquet s'est rendu sur les lieux vendredi dernier pour procéder à une enquête.
Comme le fils Kérinec portait sur son gilet des traces de sang dont il n'a pu indiquer la provenance, et qu'il a répondu d'une façon embarrassée aux questions qui lui ont été posées, il a été arrêté. Quant à sa mère et à sa sœur, bien qu'inculpées, elles ont été laissées en liberté provisoire, en attendant l'éclaircissement de l'affaire.
Kérinec a dû être surpris et frappé violemment sur la tête avec un instrument contondant qui lui a brisé le crâne et fait jaillir la cervelle. Comme il respirait encore, l'assassin l'a achevé à coups de couteau.

 
Quelques jours plus tard, une confrontation avec la sœur du jeune homme fit éclater la vérité : c'est le fils qui avait tué le père, ne supportant plus les mauvais traitements que celui-ci infligeait à sa famille quand il était ivre.
Il a été condamné aux travaux forcés à perpétuité.
On peut lire le compte-rendu du procès ICI.
 
Crozon    fait divers                           

article issu de : Le Finistère (Quimper)    

 
 
 

 

 

f.a.q. Éphéméride mode d'emploi

recherche
dans les articles


précisions mots-clés


précisions recherche

 

à suivre...

         • nouveaux articles

         • nouvelles personnes

         • nouveaux villages

         • nouveaux bateaux

         • nouveaux commentaires

contenu des articles

         • les bateaux   A-Z

         • les personnes   A-Z

         • les lieux   A-Z

         • les lieux, par village

articles par n°

 

 


AVANT NOUS
une sélection de 1181 articles
issus de la presse ancienne,
illustrées de publicités d'époque
Points de vente ICI

 
 
 

 

© notrepresquile.com 2014-2018

 

Mentions légales et Conditions Générales d'Utilisation      |     Qui fait ce site ?

 

Selon la loi Informatique et Libertés du 6/01/78 modifiée en 2004,
vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant, que vous pouvez exercer en nous écrivant.