Notre presqu'île .com

archives, histoires, images

de la presqu'île de Crozon

ARTICLES DE PRESSE

?  

Quoi de neuf ?

Presse ancienne

Cartes postales

En mots

En images

En cartes

Savez-vous ?...

Guerre 14-18

Recensement

Éditions Notre Presqu'île

livre d'or

liens utiles

bibliographie

contact

 

   revenir en arrière
 

Articles de la presse ancienne

classés dans l'ordre chronologique

 

 Cliquez sur les grandes flèches noires pour lire l'article
précédant ou suivant celui-ci dans l'ordre chronologique


 n° 1216

Voleur de mouchoirs devant le Conseil de Guerre.

13/02/1907 

Conseil de guerre du 11e corps.

Le 17 décembre dernier, le soldat de 2e classe Yhuel, du 118e d’infanterie, se présentait au poste de police du fort de Crozon pour sortir de la caserne.
Il portait sous le bras un bourgeron replié qu’il déclara emporter pour le blanchiment. Le caporal de garde ayant prié Yhuel de déplier le bourgeron, celui-ci refusa et se sauva vers sa chambre.

On le poursuivit et on constata que dans le bourgeron se trouvaient deux mouchoirs neufs portant la marque du régiment et une paire de souliers de repos matriculés.
Le Conseil, après délibération, déclare Yhuel non coupable et prononce son acquittement.

Crozon    armée    vol    procès                   

article issu de : Le Finistère (Quimper)    

 
 
 

 

 

f.a.q. Éphéméride mode d'emploi

recherche
dans les articles


précisions mots-clés


précisions recherche

 

à suivre...

         • nouveaux articles

         • nouvelles personnes

         • nouveaux villages

         • nouveaux bateaux

         • nouveaux commentaires

contenu des articles

         • les bateaux   A-Z

         • les personnes   A-Z

         • les lieux   A-Z

         • les lieux, par village

articles par n°

 

 


AVANT NOUS
une sélection de 1181 articles
issus de la presse ancienne,
illustrées de publicités d'époque
Points de vente ICI

 
 
 

 

© notrepresquile.com 2014-2018

 

Mentions légales et Conditions Générales d'Utilisation      |     Qui fait ce site ?

 

Selon la loi Informatique et Libertés du 6/01/78 modifiée en 2004,
vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant, que vous pouvez exercer en nous écrivant.