Notre presqu'île .com

archives, histoires, images

de la presqu'île de Crozon

ARTICLES DE PRESSE

?  

Quoi de neuf ?

Presse ancienne

Cartes postales

En mots

En images

En cartes

Savez-vous ?...

Guerre 14-18

Recensement

Éditions Notre Presqu'île

livre d'or

liens utiles

bibliographie

contact

 

   revenir en arrière
 

Articles de la presse ancienne

classés dans l'ordre chronologique

 

 Cliquez sur les grandes flèches noires pour lire l'article
précédant ou suivant celui-ci dans l'ordre chronologique


 n° 165

Le bagne de Crozon.

12/06/1903 

Dans la région

INSTITUTEURS MOUCHARDÉS

Nous avons signalé, dans l'Ouest-Eclair du 6 juin, l'odieuse campagne de délation entreprise par le journal de l'ex-abbé Charbonnel, la Raison, contre les instituteurs laïques qui se refusent à transformer leurs écoles en foyers d'irréligion. Cette campagne continue et nous croyons qu'il n'est pas inutile d'en faire suivre à nos lecteurs les péripéties.

La feuille immonde qui sert d'exutoire aux mouchards de notre région n'est pas répandue dans le grand public, mais certains sectaires influents la lisent avec attention et savent, à l'occasion, utiliser les indications qu'elle contient pour satisfaire l'appétit de persécution qui les tourmente et pour terroriser les malheureux maîtres d'école qui pratiquent sincèrement la neutralité.

Peut-être que l'un des meilleurs moyens de contrecarrer l'action malsaine des amis de M. Charbonnel, c'est précisément de la faire connaître, telle qu'elle s'exerce, à la grande foule des braves gens qui l'ignorent. Il y a des besognes honteuses qui ne peuvent s'accomplir que dans les ténèbres, et la campagne de la Raison est de ces besognes-là. Si nous y projetons un peu de lumière, ceux qui, dans notre Bretagne, sont descendus assez bas pour s'en faire les agents, en éprouveront sans doute quelque gêne. Et, d'autre part, les instituteurs que l'on attaque et que l'on calomnie, étant informés des lâches dénonciations dont ils sont l'objet pourront protester, rectifier et se défendre...



C'est ce que viennent de faire MM. les instituteurs-adjoints de Crozon. Nous avons relevé, nos lecteurs s'en souviennent, ce qu'écrivait du directeur de cette école le policier anonyme de la Raison : "M. D. est la terreur des adjoints du pays, et son école est connue dans la contrée sous la dénomination de Bagne de la presqu'île".
La lettre suivante, que nous recevons de MM. les adjoints de Crozon, montre le cas qu'il convient de faire de l'enquête du journal des Apaches.

Crozon, 8 juin 1903.
Monsieur le Directeur,
L'Ouest-Eclair du 6 courant a reproduit quelques lignes d'un entrefilet paru dans le journal la Raison à la date du 12 avril dernier, lignes qui n'ont rien à voir avec la neutralité scolaire.
Nous avons protesté et protestons de la façon la plus formelle contre ces allégations tendant à faire passer l'école de Crozon pour un "bagne" et les maîtres pour des hommes sans caractère.
Notre directeur demande à chacun de nous de faire tout son devoir, mais il n'a jamais voulu porter atteinte à notre indépendance la plus complète.
Les six instituteurs-adjoints de Crozon: GOENVEC, P. KERBRAT, Y. KERHOAS, E. FLOCH, E. LABOUS, LE BIHAN.


Voilà donc, pour une fois, les mouchards de M. Charbonnel convaincus de mensonge. [...]

Crozon    école                           

article issu de : Ouest-Éclair (Rennes)    

 
 
 

 

 

f.a.q. Éphéméride mode d'emploi

recherche
dans les articles


précisions mots-clés


précisions recherche

 

à suivre...

         • nouveaux articles

         • nouvelles personnes

         • nouveaux villages

         • nouveaux bateaux

         • nouveaux commentaires

contenu des articles

         • les bateaux   A-Z

         • les personnes   A-Z

         • les lieux   A-Z

         • les lieux, par village

articles par n°

 

 


AVANT NOUS
une sélection de 1181 articles
issus de la presse ancienne,
illustrées de publicités d'époque
Points de vente ICI

 
 
 

 

© notrepresquile.com 2014-2018

 

Mentions légales et Conditions Générales d'Utilisation      |     Qui fait ce site ?

 

Selon la loi Informatique et Libertés du 6/01/78 modifiée en 2004,
vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant, que vous pouvez exercer en nous écrivant.