Notre presqu'île .com

archives, histoires, images

de la presqu'île de Crozon

ARTICLES DE PRESSE

?  

Quoi de neuf ?

Presse ancienne

Cartes postales

En mots

En images

En cartes

Savez-vous ?...

Guerre 14-18

Recensement

Éditions Notre Presqu'île

livre d'or

liens utiles

bibliographie

contact

 

   revenir en arrière
 

Articles de la presse ancienne

classés dans l'ordre chronologique

 

 Cliquez sur les grandes flèches noires pour lire l'article
précédant ou suivant celui-ci dans l'ordre chronologique


 n° 1672

A Camaret l'été prochain, grandes fêtes avec Vauban, Louis XIV et Cie.

09/01/1911 

Fêtes populaires bretonnes

MM. Saint-Pol-Roux et Antoine veulent faire revivre les souvenirs historiques de Camaret.
On lit dans Excelsior :
On sait que M. Saint-Pol-Roux habite, à Camaret, sur un grand plateau, face à l'Océan, une villa voisine de celle où M. Antoine vient passer les étés. Ce sont de bons voisins, de bons amis et surtout de fervents adorateurs de la Bretagne en général et de Camaret en particulier.
C'est que Camaret, en effet, abonde en souvenirs historiques : sa vieille chapelle, récemment restaurée aux frais des pêcheurs de l'endroit, est munie d'un clocher dont la flèche tomba au dix-septième siècle, sous un boulet anglais, et jamais les habitants ne consentirent à ce qu'on réparât cette cicatrice glorieuse.
Une grande bataille navale se livra à Camaret ; Vauban en était, et ce souvenir est encore dans toutes les mémoires.
C'est ce souvenir que MM. Antoine et Saint-Pol Roux ont l'intention de commémorer cet été. Ils ont, à cet effet, organisé des fêtes qui ne manqueront point d'être splendides, si le programme s'en réalise.

L'auteur de La Dame à la faulx a dressé tout un scénario dont l'exécution exigera une figuration considérable. Le matin, on reconstituera les péripéties de la bataille. Pour cela, on se servira des ouvrages construits par Vauban, lesquels subsistent encore, et l'on gréera en galères de vieux bateaux anglais et français que monteront des marins en costumes de l'époque.
Au plus fort de l'affaire, de vénérables bardes étendront entre les combattants des mains pacifiques, et tout le monde ira se réconcilier en terre ferme, au milieu des menhirs, où aura lieu une cérémonie lyrique et fraternelle.
Puis, soudain, un héraut viendra annoncer l'arrivée du roi Louis XIV, lequel paraîtra dans sa gloire et s'en viendra pompeusement accoler ce vieux guerrier de Vauban ; et comme celui-ci n'a que peu l'occasion de paraître à la cour, tout occupé qu'il est à se faire tuer pour son souverain, le Roi-Soleil aura eu l'attention de lui faire donner la comédie en son camp retranché. D'où représentation classique avec la troupe de l'Odéon.
Voilà qui est fort généreusement comploté, et les sardiniers ne s'embêteront pas, cet été, à Camaret !

camaret    fête    tourisme                       

article issu de : La Dépêche de Brest    

 
 
 

 

 

f.a.q. Éphéméride mode d'emploi

recherche
dans les articles


précisions mots-clés


précisions recherche

 

à suivre...

         • nouveaux articles

         • nouvelles personnes

         • nouveaux villages

         • nouveaux bateaux

         • nouveaux commentaires

contenu des articles

         • les bateaux   A-Z

         • les personnes   A-Z

         • les lieux   A-Z

         • les lieux, par village

articles par n°

 

 


AVANT NOUS
une sélection de 1181 articles
issus de la presse ancienne,
illustrées de publicités d'époque
Points de vente ICI

 
 
 

 

© notrepresquile.com 2014-2018

 

Mentions légales et Conditions Générales d'Utilisation      |     Qui fait ce site ?

 

Selon la loi Informatique et Libertés du 6/01/78 modifiée en 2004,
vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant, que vous pouvez exercer en nous écrivant.