Notre presqu'île .com

archives, histoires, images

de la presqu'île de Crozon

ARTICLES DE PRESSE

?  

Quoi de neuf ?

Presse ancienne

Cartes postales

En mots

En images

En cartes

Savez-vous ?...

Guerre 14-18

Recensement

Éditions Notre Presqu'île

livre d'or

liens utiles

bibliographie

contact

 

   revenir en arrière
 

Articles de la presse ancienne

classés dans l'ordre chronologique

 

 Cliquez sur les grandes flèches noires pour lire l'article
précédant ou suivant celui-ci dans l'ordre chronologique


 n° 1801

De l'utilisation du pen baz.

08/04/1900 

Nouvelles départementales

Camaret
Vengeance de femme. — Mercredi soir, vers huit heures, un grand fracas de vitres cassées avait attiré un certain nombre de personnes devant la boutique de M. Morvan, commerçant, sur le quai. On eut tout juste le temps d'apercevoir une femme qui se sauvait à toutes jambes en emportant un énorme bâton. C'était Justine Kermarec, veuve Stéphan, dont la fille avait été appelée à comparaître ce jour-là en justice de paix de Crozon, au sujet d'un différend avec le commerçant cité plus haut. L'affaire n'ayant pas été résolue à la satisfaction de Mlle Stéphan, la mère s'est vengée de cet insuccès en s'en prenant aux carreaux de M. Morvan.
Malgré une sévère admonestation de la part de M. le maire, qui ne néglige rien pour concilier les choses et qui n'a recours à la force qu'au dernier moment ;


malgré, disons-nous, les bons conseils de M. Martin, Justine Kermarec, à peine remise d'un sommeil fort agité, est retournée chez M. Morvan, toujours armée de son pen baz, et s'est mise en devoir de compléter la démolition de la vitrine.
Il n'y avait plus à hésiter. La gendarmerie de Crozon, prévenue télégraphiquement, est venue faire une enquête sur ces faits. Il est probable que d'ici à quelque temps la veuve Stéphan aura à regretter d'avoir donné libre cours à sa mauvaise humeur. Les renseignements recueillis sur cette femme ne lui sont guère favorables. Elle est d'un caractère extrêmement violent et rancunier. Pour assouvir une vengeance, elle ne reculerait devant aucun moyen. En un mot, c'est une femme dangereuse.

 
La veuve Stéphan écopera de 25 francs d'amende.
 
Camaret    fait divers                           

article issu de : La Dépêche de Brest    

 
 
 

 

 

f.a.q. Éphéméride mode d'emploi

recherche
dans les articles


précisions mots-clés


précisions recherche

 

à suivre...

         • nouveaux articles

         • nouvelles personnes

         • nouveaux villages

         • nouveaux bateaux

         • nouveaux commentaires

contenu des articles

         • les bateaux   A-Z

         • les personnes   A-Z

         • les lieux   A-Z

         • les lieux, par village

articles par n°

 

 


AVANT NOUS
une sélection de 1181 articles
issus de la presse ancienne,
illustrées de publicités d'époque
Points de vente ICI

 
 
 

 

© notrepresquile.com 2014-2018

 

Mentions légales et Conditions Générales d'Utilisation      |     Qui fait ce site ?

 

Selon la loi Informatique et Libertés du 6/01/78 modifiée en 2004,
vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant, que vous pouvez exercer en nous écrivant.