Notre presqu'île .com

archives, histoires, images

de la presqu'île de Crozon

ARTICLES DE PRESSE

?  

Quoi de neuf ?

Presse ancienne

Cartes postales

En mots

En images

En cartes

Savez-vous ?...

Guerre 14-18

Recensement

Éditions Notre Presqu'île

livre d'or

liens utiles

bibliographie

contact

 

   revenir en arrière
 

Articles de la presse ancienne

classés dans l'ordre chronologique

 

 Cliquez sur les grandes flèches noires pour lire l'article
précédant ou suivant celui-ci dans l'ordre chronologique


 n° 1804

Arrêté municipal pour les débits de Camaret.

26/04/1900 

Nouvelles départementales

Camaret
Les exercices de tir à la mer. — Camaret, depuis quelques jours, a pris l'aspect d'une ville de garnison; cela enlève un peu de la monotonie de ce tranquille port de pêche.
C'est une allée et une venue continuelles de troupes. Tantôt, un groupe d'officiers à cheval, leurs montures frappant durement le sol de leurs sabots luisants ; tantôt, ce sont les lourds fourgons d'artillerie qui, en passant, font un vacarme d'enfer, ou encore la grise voiture d'ambulance avec, sur les côtés, se détachant nettement, la Croix rouge de la convention de Genève. Enfin, à tout instant, on entend un grelot tinter joyeusement, c'est une estafette qui, montée sur son cheval d'acier, vient de passer à toute allure. Le temps de mettre la tête à la fenêtre, et elle est déjà loin.
Ce qui vaut à notre localité cette animation extraordinaire, c'est l'arrivée de trois batteries du 18e d'artillerie, qui viennent pour les exercices de tir à la mer.
Ces troupes sont logées en grande partie dans les magnifiques casernements que la Guerre vient de faire construire à « Lagatjar », ce qui fait dire aux hommes, en regagnant leur caserne, qu'ils vont à l'Alcazar.
Les autres sont réparties entre les forts du Toulinguet et de Kerbonn.
C'est surtout le dimanche que l'animation est grande, car, outre les artilleurs casernés ici, il y a encore un grand nombre de soldats de Quélern et de la Pointe Espagnole qui viennent passer la journée à Camaret.


Le commerce profite naturellement de ce mouvement de troupes, et tout irait pour le mieux si tous les débitants étaient raisonnables.
Malheureusement, quelques-uns de ceux-ci tiennent table ouverte une grande partie de la nuit, et il s'ensuit forcément que cet état de choses devient intolérable. Les consommateurs, en sortant de ces établissements, à une heure aussi tardive, ne sont certainement pas dans leur état normal, et alors des scènes de désordre, dans le genre de celles qui ont eu lieu dans la nuit du dimanche de Pâques, où le maire a été insulté grossièrement chez lui, par des soldats d'infanterie de marine, se comprennent facilement.
Aussi ne peut-on qu'approuver la municipalité, qui vient de prendre un arrêté interdisant l'ouverture des débits de boissons après dix heures du soir, et cela d'une façon générale.
A part quelques intéressés, personne ne se plaindra de cette mesure qui s'imposait, car on aime avant tout, ici, la tranquillité.


 

Camaret    Quélern    fête    armée    manoeuvre               

article issu de : La Dépêche de Brest    

 
 
 

 

 

f.a.q. Éphéméride mode d'emploi

recherche
dans les articles


précisions mots-clés


précisions recherche

 

à suivre...

         • nouveaux articles

         • nouvelles personnes

         • nouveaux villages

         • nouveaux bateaux

         • nouveaux commentaires

contenu des articles

         • les bateaux   A-Z

         • les personnes   A-Z

         • les lieux   A-Z

         • les lieux, par village

articles par n°

 

 


AVANT NOUS
une sélection de 1181 articles
issus de la presse ancienne,
illustrées de publicités d'époque
Points de vente ICI

 
 
 

 

© notrepresquile.com 2014-2018

 

Mentions légales et Conditions Générales d'Utilisation      |     Qui fait ce site ?

 

Selon la loi Informatique et Libertés du 6/01/78 modifiée en 2004,
vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant, que vous pouvez exercer en nous écrivant.