Notre presqu'île .com

archives, histoires, images

de la presqu'île de Crozon

ARTICLES DE PRESSE

?  

Quoi de neuf ?

Presse ancienne

Cartes postales

En mots

En images

En cartes

Savez-vous ?...

Guerre 14-18

Recensement

Éditions Notre Presqu'île

livre d'or

liens utiles

bibliographie

contact

 

   revenir en arrière
 

Articles de la presse ancienne

classés dans l'ordre chronologique

 

 Cliquez sur les grandes flèches noires pour lire l'article
précédant ou suivant celui-ci dans l'ordre chronologique


 n° 1820

Inauguration de l'œuvre des cantines scolaires de Crozon.

26/11/1901 

Fêtes scolaires

A Crozon
L'inauguration de l’œuvre des cantines scolaires a eu lieu hier.
[...]
M. Nicol, inspecteur primaire, fait un magistral exposé de ce qu'est l'enseignement laïque. Il invite les maîtres et les élèves à revendiquer comme un titre d'honneur ce nom de « laïque » auquel quelques-uns essaient d'attacher un sens méprisable.
De nouveaux chants et divers morceaux sont dits par les élèves, garçons et fillettes, puis M. Riou apporte les sentiments de bonne confraternité de la société de Châteaulin.
M. Petitcolas excuse M. Brunelat, président de la société de Brest, et dit quel sens les enfants doivent attacher aux cantines.
« Venez-y, leur dit-il, sans crainte et sans fausse honte, car elles sont une œuvre de solidarité sociale. Venez y, car vous y mangerez le pain de la solidarité et non celui de la charité. »
[...]


Une collecte, faite au profit des pauvres des cantines, a rapporté la somme de 43 francs. Mais il est midi. C'est l'heure du déjeuner des écoliers. Les soupes sont servies à 150 enfants.
M. le sous-préfet, M. l'inspecteur primaire et plusieurs autres personnes goûtent au potage scolaire, qui a, certes, excellente saveur. Un banquet de 40 couverts a réuni ensuite, à l'hôtel du Commerce, sous la présidence de M. Duval, sous-préfet, les amis des écoles laïques. Le menu était fort bien servi et le déjeuner s'est passé au milieu d'une gaieté de bon aloi.
Sur la proposition de M. Petitcolas, une collecte a été faite pour décerner, à la fin de l'année scolaire, un prix à l'élève jugé le plus méritant. Une somme de 25 francs a été recueillie, elle servira à délivrer deux prix, l'un à l'école des garçons et l'autre à l'école des filles.
Avant de se séparer, les assistants ont décidé d'adresser à M. Loubet et au chef du gouvernement l'expression de leur profond attachement à la République.

Crozon    école    enfant    secours                   

article issu de : La Dépêche de Brest    

 
 
 

 

 

f.a.q. Éphéméride mode d'emploi

recherche
dans les articles


précisions mots-clés


précisions recherche

 

à suivre...

         • nouveaux articles

         • nouvelles personnes

         • nouveaux villages

         • nouveaux bateaux

         • nouveaux commentaires

contenu des articles

         • les bateaux   A-Z

         • les personnes   A-Z

         • les lieux   A-Z

         • les lieux, par village

articles par n°

 

 


AVANT NOUS
une sélection de 1181 articles
issus de la presse ancienne,
illustrées de publicités d'époque
Points de vente ICI

 
 
 

 

© notrepresquile.com 2014-2018

 

Mentions légales et Conditions Générales d'Utilisation      |     Qui fait ce site ?

 

Selon la loi Informatique et Libertés du 6/01/78 modifiée en 2004,
vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant, que vous pouvez exercer en nous écrivant.