Notre presqu'île .com

archives, histoires, images

de la presqu'île de Crozon

ARTICLES DE PRESSE

?  

Quoi de neuf ?

Presse ancienne

Cartes postales

En mots

En images

En cartes

Savez-vous ?...

Guerre 14-18

Recensement

Éditions Notre Presqu'île

livre d'or

liens utiles

bibliographie

contact

 

   revenir en arrière
 

Articles de la presse ancienne

classés dans l'ordre chronologique

 

 Cliquez sur les grandes flèches noires pour lire l'article
précédant ou suivant celui-ci dans l'ordre chronologique


 n° 1906

Les deux cales de Roscanvel, suite.

26/09/1906 

Nouvelles départementales

Quélern
La cale de Beg-ar-Grun. — Nous recevons la lettre suivante :

« Monsieur le rédacteur,
« Vous avez publié, dans votre numéro de jeudi dernier, une lettre de Roscanvel, dans laquelle le signataire, peu ami du progrès, proteste contre l'accostage, à la cale de Beg-ar-Grun, située entre Roscanvel et Quélern, des vapeurs qui desservent trop rarement notre commune.
« Votre correspondant blâme l'ancienne municipalité d'avoir autorisé la construction de cette nouvelle cale qui, depuis deux ans, rend de signalés services à toute la presqu'île, car les vapeurs peuvent accoster, à toute heure de marée et en tout temps, et les voitures y peuvent circuler, et, enfin, la route, construite par le génie, qui y amène, est spacieuse, facile, bien entretenue et près de trois kilomètres plus courte que par Roscanvel, en venant de Camaret, de Crozon, de Saint-Fiacre ou de Quélern, et soutient qu'il y a là un préjudice inestimable pour Roscanvel.






« Votre correspondant n'eût-il pas mieux fait de faire ressortir l'intérêt qu'il y aurait pour tous — à commencer par les Roscanvelois — à ce que l'actuelle municipalité ouvre une bonne route de Roscanvel à la nouvelle cale et veuille bien autoriser la construction d'un pont, d'un simple pont de bois, sur le déversoir de l'étang de Kervian, pauvre petit pont qui raccourcirait encore de 1.500 mètres au moins les trajets de Camaret et de Crozon à la nouvelle cale de Beg-ar-Grun, malheureux pont jadis commencé par l'initiative privée, mais abandonné, car la municipalité roscanveloise s'opposa à sa construction, sous l'ingénu prétexte que ce terrible pont ruinerait Roscanvel !
« Inutile d'insister, n'est-ce pas ?
« Un Quélernois. »


Roscanvel    Quélern    transport                       

article issu de : La Dépêche de Brest    

 
 
 

 

 

f.a.q. Éphéméride mode d'emploi

recherche
dans les articles


précisions mots-clés


précisions recherche

 

à suivre...

         • nouveaux articles

         • nouvelles personnes

         • nouveaux villages

         • nouveaux bateaux

         • nouveaux commentaires

contenu des articles

         • les bateaux   A-Z

         • les personnes   A-Z

         • les lieux   A-Z

         • les lieux, par village

articles par n°

 

 


AVANT NOUS
une sélection de 1181 articles
issus de la presse ancienne,
illustrées de publicités d'époque
Points de vente ICI

 
 
 

 

© notrepresquile.com 2014-2018

 

Mentions légales et Conditions Générales d'Utilisation      |     Qui fait ce site ?

 

Selon la loi Informatique et Libertés du 6/01/78 modifiée en 2004,
vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant, que vous pouvez exercer en nous écrivant.