Notre presqu'île .com

archives, histoires, images

de la presqu'île de Crozon

ARTICLES DE PRESSE

?  

Quoi de neuf ?

Presse ancienne

Cartes postales

En mots

En images

En cartes

Savez-vous ?...

Guerre 14-18

Recensement

Éditions Notre Presqu'île

livre d'or

liens utiles

bibliographie

contact

 

   revenir en arrière
 

Articles de la presse ancienne

classés dans l'ordre chronologique

 

 Cliquez sur les grandes flèches noires pour lire l'article
précédant ou suivant celui-ci dans l'ordre chronologique


 n° 1941

Une promenade scolaire en presqu'île.

27/05/1908 

Chronique brestoise

Une promenade scolaire
Une charmante promenade, dont les enfants des écoles qui y prirent part garderont un joyeux souvenir, s'est déroulée lundi dernier dans les cadres merveilleux de notre rade et du pays de Crozon.
Dès sept heures du matin, l'animation était grande aux cales du passage de Plougastel : c'était, au milieu de fous rires, mais sous l'œil vigilant de leurs dévoués maîtres, l'embarquement de 300 enfants des écoles du Relecq-Kerhuon, Guipavas, Plougastel et La Forest, sur le Cotentin, de la Compagnie des Vapeurs brestois. L'installation de tout ce petit monde est un peu longue, car la marée oblige au transbordement par canots, et il est plus de huit heures quand le navire démarre aux sons éclatants de la musique du Relecq-Kerhuon, dirigée par son jeune et vaillant chef, M. Gaër, instituteur, et qui, toute la journée, se dépensera sans compter.
Le Cotentin prend quelques invités au port de commerce, puis fait route vers le goulet, en passant lentement près du Borda et de la Bretagne.
Devant l'école des mousses, on joue la Marseillaise : c'est le salut des élèves de nos écoles communales à leurs camarades et à leurs aînés dont plus d'un prendra bientôt la place. Les mouchoirs et les mains s'agitent longtemps, mais le Cotentin que soulève une légère houle, vire de bord et pique droit sur le Fret.
Le charme de la traversée est augmenté de l'attrait qu'offrent aux jeunes touristes les exercices d'une division de torpilleurs et les tirs au canon du fort de Lanvéoc.
Le débarquement au Fret s'opère très rapidement. Sur le quai, plusieurs délégués cantonaux du canton de Crozon reçoivent la caravane ; les élèves sont formés sur quatre rangs et, musique en tête, la colonne prend la route de Crozon. Le temps est beau à souhait, le soleil tamisé par un ciel un peu gris.

Onze heures sonnent à l'église de Crozon, quand retentissent les éclats d'un joyeux pas redoublé. Tous les habitants du bourg assistent, enchantés, au défilé très crâne du jeune bataillon, encadré par les maîtres et précédé des délégués cantonaux. Une courte halte et la Marseillaise devant les écoles de Crozon, puis les enfants arrivent dans un ordre parfait, sur la plage de Morgat, où ils vont prendre un repos et un repas bien gagnés.
Tandis que chacun dévore à belles dents victuailles et provisions, les membres du comité et les invités se réunissent au Grand Hôtel de Morgat, autour d'une table splendidement décorée et font grandement honneur au succulent déjeuner qui leur est servi.
[...]
Sur la plage, les enfants prennent leurs ébats. Des jeux s'organisent avec le concours d'une délégation de l'Etoile sportive de Guipavas sous la direction du dévoué président, M. Gestin, dessinateur de la marine, délégué cantonal.
Une médaille d'argent est remise au jeune Pouliquen, de l'Etoile sportive, qui s'est fait maintes fois remarquer par son endurance.
Mais les heures coulent vite sur le sable de Morgat et à cinq heures, il est grand temps de sonner le rassemblement.
La traversée de Crozon, musique en tête, se fait presque aussi gaillardement que le matin, mais la descente au Fret paraît un peu plus longue : c'est que plus d'une petite jambe est un peu fatiguée.
Le Cotentin lève l'ancre à six heures et demie et met le cap sur Brest pour y déposer les invités, puis, à toute allure, file sur le Passage.
Il sera plus de neuf heures quand les enfants regagneront leur demeure, et beaucoup sont partis depuis cinq heures du matin.
Que les lits auront été trouvés moelleux et que l'on aura bien dormi après une journée si parfaitement remplie !

Crozon    Brest    Morgat    fête    enfant    école           

article issu de : La Dépêche de Brest    

 
 
 

 

 

f.a.q. Éphéméride mode d'emploi

recherche
dans les articles


précisions mots-clés


précisions recherche

 

à suivre...

         • nouveaux articles

         • nouvelles personnes

         • nouveaux villages

         • nouveaux bateaux

         • nouveaux commentaires

contenu des articles

         • les bateaux   A-Z

         • les personnes   A-Z

         • les lieux   A-Z

         • les lieux, par village

articles par n°

 

 


AVANT NOUS
une sélection de 1181 articles
issus de la presse ancienne,
illustrées de publicités d'époque
Points de vente ICI

 
 
 

 

© notrepresquile.com 2014-2018

 

Mentions légales et Conditions Générales d'Utilisation      |     Qui fait ce site ?

 

Selon la loi Informatique et Libertés du 6/01/78 modifiée en 2004,
vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant, que vous pouvez exercer en nous écrivant.