Notre presqu'île .com

archives, histoires, images

de la presqu'île de Crozon

ARTICLES DE PRESSE

?  

Quoi de neuf ?

Presse ancienne

Cartes postales

En mots

En images

En cartes

Savez-vous ?...

Guerre 14-18

Recensement

livre d'or

liens utiles

bibliographie

dates presqu'île

contact

 

   revenir en arrière
 

Articles de la presse ancienne

classés dans l'ordre chronologique

 

 Cliquez sur les grandes flèches noires pour lire l'article
précédant ou suivant celui-ci dans l'ordre chronologique


 n° 2457

Gros succès pour les régates de Camaret !

16/08/1920 

La région bretonne

LES RÉGATES DE CAMARET
Les régates avaient attiré hier, à Camaret, une foule de Brestois et de touristes. De très nombreux passagers prirent place, dès le matin, à bord des navires Alcyon et Rapide, et la traversée fut splendide par cette tiède matinée d'été. [...]
Il est dix heures quand nous arrivons à Camaret, dont l'alignement des maisons blanches semble une barrière aux flots. Le débarquement s'opère près de la vieille tour Vauban et la petite chapelle de Rocamadour, qui porte toujours, à son clocher, son historique blessure. Le canot de sauvetage est là aussi, mais désarmé, et la cérémonie annoncée de son lancement ne peut avoir lieu, car on attend la reconstruction, encore inachevée, de l'abri du canot. Pendant la guerre, en effet, la maison dut être rasée pour permettre l'établissement d'une grande station d'hydravions.
Mais voici qu'une fanfare venue de Brest fait entendre ses éclatants accents sur le quai Gustave Toudouze. MM. Douguet, maire de Camaret, François Poupat, premier adjoint, et les commissaires des fêtes vont inaugurer le programme des réjouissances.
Une course à pied de 1.500 mètres est très vivement menée. René Argouach, de l'A. S. B., arrive premier, suivi de très près par son camarade Quillévéré et les jeunes camarétois Rousseau et Largenton.
Midi. Pas une place n'est libre dans les hôtels et restaurants. Sur toutes les tables : crevettes, homards et langoustes, et un cidre excellent. On s'attarderait volontiers à table, devant le joli port. Gustave Toudouze, Cottet, Antoine, Saint-Pol-Roux ont d'ailleurs tous chanté la beauté de ses falaises, la lumière lointaine de ses horizons et sa mer écumeuse dont le gris bleuté va se perdre dans les teintes indécises du ciel.
Mais Camaret-la-Victoire est aujourd'hui en liesse et nous suivons la foule qui se dirige vers le môle.
Les membres du jury ont déjà pris place sur le torpilleur 306, de la défense mobile, commandé par le le maître pilote Courvoisier.
Nous remarquons aux côtés de MM. Amédée Martin, président, François Poupat et docteur Ropers, vice-présidents de la société des régates de Camaret, M. l'administrateur de la marine Gilbert, MM. Hippolyte Derrien, Jean Le Goulard, Louis Jouve et Baptiste Lucas, leurs dévoués collaborateurs.


Le poête Saint-Pol-Roux est également présent et nous conte la beauté, la vaillance de « ses gâs ».
MM. Le Calloch, Jan et Bernard composent le jury des courses de yachts de la société des régates de Brest. A 13 h. 40, un pavillon vert, appuyé d'un coup de canon, est hissé au mât de signaux du torpilleur 30G. C'est le départ de la première catégorie. Et, toute l'après-midi, c'est le joli spectacle des robustes bateaux de pêche et de bornage, sardiniers et langoustiers, des yachts tout blancs de nos plaisanciers qui, toutes voiles dehors, rasent l'eau, ainsi que des grands oiseaux, et fendent les lames de leur étrave. Le parcours, dans la baie, est de six milles, limité par trois bateaux buts ancrés près de la Fraternité, les Capucins et le Gouin. Une brise nord-nord-est est bien établie et, au retour, les mâts plient à craquer sous le bon vent.
Côtres, chaloupes et yachts font preuve de grandes qualités nautiques; plusieurs arrivent dead-heat, et les chronométreurs ne pourront nous donner que demain le résultat officiel de ces magnifiques joutes.
Déjà cinq heures ! La sirène du Rapide annonce le départ pour les touristes infortunés qui doivent regagner Brest et, après une habile manœuvre du capitaine au milieu des nombreux navires ancrés dans l'avant-port, le retour s'effectue, comme au matin, dans le « calme blanc » d'une mer limpide et douce.
L. D.

[...] Le programme d'aujourd'hui
A neuf heures du matin, course d'honneur réservée aux bateaux ayant remporté des prix aux courses de la veille : [...] A une heure de l'après-midi, sur les quais et dans le port, jeux divers : course de bicyclettes (locale) : 1er prix, 30 fr.; 2e, 20 fr.; mât de cocagne, baquet russe, course en sac, courses de natation (enfants et hommes), courses à la godille, à la nage (deux avirons), en bailles, concours de boules, courses à pied (enfants), mangeurs de ficelles, etc., etc.

Camaret    fête    régate                       

article issu de : La Dépêche de Brest    

 
 
 

 

 

f.a.q. Éphéméride mode d'emploi

recherche
dans les articles


précisions mots-clés


précisions recherche

 

à suivre...

         • nouveaux articles

         • nouvelles personnes

         • nouveaux villages

         • nouveaux bateaux

         • nouveaux commentaires

contenu des articles

         • les bateaux   A-Z

         • les personnes   A-Z

         • les lieux   A-Z

         • les lieux, par village

articles par n°

 

 
 
 

 

© notrepresquile.com 2014-2018

 

Mentions légales et Conditions Générales d'Utilisation      |     Qui fait ce site ?

 

Selon la loi Informatique et Libertés du 6/01/78 modifiée en 2004,
vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant, que vous pouvez exercer en nous écrivant.