Notre presqu'île .com

archives, histoires, images

de la presqu'île de Crozon

ARTICLES DE PRESSE

?  

Quoi de neuf ?

Presse ancienne

Cartes postales

En mots

En images

En cartes

Savez-vous ?...

Guerre 14-18

Recensement

livre d'or

liens utiles

bibliographie

dates presqu'île

contact

 

   revenir en arrière
 

Articles de la presse ancienne

classés dans l'ordre chronologique

 

 Cliquez sur les grandes flèches noires pour lire l'article
précédant ou suivant celui-ci dans l'ordre chronologique


 n° 2636

Inauguration du chemin de fer : levons nos verres !

13/08/1923 
L'événement tant attendu est relaté sur 4 colonnes de la Dépêche, mais malheureusement le choix a été fait de retranscrire les discours plutôt que de décrire l'ambiance. Soyons mauvaise langue : la raison en est peut-être que le journaliste ne gardait qu'un souvenir légèrement flou de cette journée... En effet, nous sommes au mois d'août, le ciel est pur, le soleil brille, le 1er vin d'honneur se boit à 10 h. à Châteaulin, le dernier à 12h. à Crozon, chaque gare sur la ligne offrant le sien (quoique ceux d'Argol et de Telgruc ne soient pas mentionnés, mais difficile d'imaginer qu'ils n'ont pas eu lieu !)...

Le développement du Finistère

L'inauguration de la ligne Châteaulin-Crozon
Le fait est accompli ; La ligne Châteaulin-Crozon est inaugurée et dès aujourd'hui, de façon régulière, les habitants de la région comme les touristes et les commerçants et industriels peuvent mettre à profit cette voie dont les heureuses conséquences ne tarderont pas à se faire sentir.
Certes, il a fallu vaincre des obstacles de toutes sortes pour mener à bien la tâche entreprise; et, du fait de la guerre, les travaux durent être souvent arrêtés par suite du manque de main-d-œuvre ou de matériaux. Enfin, cette tâche si ardue est terminée, grâce aux efforts de ceux qui y ont collaboré.
C'est sous un ciel pur, par un clair soleil, que se faisait la concentration des invités en gare de Châteaulin. Toutes les autorités dont nous avons, l'autre jour, donné la liste, se trouvaient présentes.
Comme il importe de suivre scrupuleusement l'horaire fixé, après les souhaits de bienvenue, on gagne la nouvelle gare, spécialement décorée pour le vin d'honneur offert par la municipalité.
M. Halléguen, maire, prend le premier la parole. [...]

LE PREMIER TRAIN

Le train, tout, décoré de drapeaux, fume près du hall où vient d'être servi le vin d'honneur. Il se compose de quatre wagons, agencés de façon parfaite et aménagés avec un complet souci du confort. La locomotive siffle, chacun prend place et l'on part à travers champs à l'assaut des hauteurs de Plomodiern.
Tandis que l'on monte, le panorama s'élargit, ayant pour fond la montagne de Locronan, le Menez-Hom, et, derrière quelques vallonnements peuplés de clochers, s'étirant, au creux de ses anses sous un ciel pur, la magnifique baie de Douamenez.

A Plomodiern
Plomodiern ! Le train s'immobilise. Tout alentour de la gare, entièrement construite en granit arraché au flanc de la montagne, et toute enguirlandée de feuillages et de drapeaux, se pressent les habitants.
M. Larvol, maire, ayant près de lui M. le docteur Auffret, conseiller, ainsi que tous les membres du conseil municipal, reçoit les voyageurs avec une parfaite bonne grâce. Un vin d'honneur est servi sous le grand hall, au cours duquel prenant la parole, M. Larvol s'exprimait comme suit :
[...]
Et l'on repart à vive allure sur la nouvelle voie, admirant sans réserve le merveilleux pays qui s'étend au loin avec la plus heureuse des fantaisies.

A Saint-Nic
Saint-Nic ! M. Bideau, maire, conviant les voyageurs à un vin d'honneur, leur souhaite la bienvenue :
[...]
Et le représentant du ministre termine en remerciant des bons sentiments témoignés aux ouvriers de cette grande œuvre.
Le train repart dans le claquement des drapeaux qui le décorent, depuis l'avant de locomotive jusqu'au dernier wagon.

Argol et Telgruc
Argol ! Halte parmi les pins et les bruyères. C'est le point culminant de la ligne. Que délicieuse fraîcheur en cette journée, où dans un ciel d'un bleu d'azur le soleil rayonne du plus vif éclat !
Telgruc ! Au passage, M. Boussard, maire, souhaite la bienvenue, et l'on fuit vers les grèves. C'était tout à l'heure Pentrez, qui surprenait, au creux de son nid de verdure; c'est à présent Tal-ar-Groaz.

A Crozon
Enfin, voici Crozon, tout pavoisé ; puis, à la gare, une foule immense se pressant pour applaudir à l'arrivée du premier train de la nouvelle ligne.
M. Cariou, maire et conseiller général de Crozon, dit quels heureux sentiments il éprouve en cette belle journée; puis M. Fontaneilles exprime sa profonde satisfaction de la réception qui est faite.
Après un vin d'honneur servi dans la nouvelle gare, les invités prennent place dans les autos-cars, qui doivent les transporter à l'hôtel Téréné, à Morgat, où le conseil général offre un banquet strictement intime.

LE BANQUET DE MORGAT

Devant cet hôtel, qu'encadrent de grands arbres et qu'ornent délicieusement des guirlandes toutes fleuries, les baigneurs se poursuivent joyeusement sur la magnifique plage, tandis que dans la baie, s'entrecroisent de fins voiliers, qui vont tout à l'heure lutter de vitesse.
Dans la vaste salle à manger décorée avec goût, un plantureux menu savamment composé est servi.
Autour des tables on remarque la présence de [...]

LES DISCOURS
[...]
M. J. Le Fraper, président de la Chambre de commerce de Brest, termine en quelques mots la série des discours, il dit aussi quelle impulsion va donner à la prospérité de la région la nouvelle voie, et lève son verre à tous ceux qui ont contribué à une œuvre aussi utile.

Et voici définitivement établie cette ligne, qui, désormais, desservira régulièrement de la façon suivante, les pays ci-après :
Châteaulin (départ), 10 h. 10, 19 h 59; Kerhilec (halte), 10 h. 37, 20 h. 17; Plomodiern-Ploéven, 10 h. 47, 20 h. 27; Saint-Nic, 11 h. 17, 20 h. 41; Argol, 11 h. 20, 21 h.; Telgruc 11 h. 25, 21 h. 5; Tal-ar-Groas, 11 h. 41, 21 h. 21; Crozon-Morgat (arrivée), 11 h. 55, 21 h. 35.
Crozon-Morgat (départ), 7 h. 15, 17 heures; Tal-ar-Groas, 7 h. 28, 17 h. 13; Telgruc, 7 h. 44, 17 h. 29; Argol, 7 h. 54, 17 h. 39; Saint-Nic 8 h. 4, 17 h. 49; Plomodiern-Ploéven, 8 h. 22, 18 h. 7; Kerhilec (halte), 8 h.45, 18 h. 30; Châteaulin (arrivée), 9 h., 18 h. 45.

Crozon    Châteaulin    presqu'île    chemin de fer    transport               

article issu de : La Dépêche de Brest    

 
 
 

 

 

f.a.q. Éphéméride mode d'emploi

recherche
dans les articles


précisions mots-clés


précisions recherche

 

à suivre...

         • nouveaux articles

         • nouvelles personnes

         • nouveaux villages

         • nouveaux bateaux

         • nouveaux commentaires

contenu des articles

         • les bateaux   A-Z

         • les personnes   A-Z

         • les lieux   A-Z

         • les lieux, par village

articles par n°

 

 
 
 

 

© notrepresquile.com 2014-2018

 

Mentions légales et Conditions Générales d'Utilisation      |     Qui fait ce site ?

 

Selon la loi Informatique et Libertés du 6/01/78 modifiée en 2004,
vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant, que vous pouvez exercer en nous écrivant.