Notre presqu'île .com

archives, histoires, images

de la presqu'île de Crozon

ARTICLES DE PRESSE

?  

Quoi de neuf ?

Presse ancienne

Cartes postales

En mots

En images

En cartes

Savez-vous ?...

Guerre 14-18

Recensement

Éditions Notre Presqu'île

livre d'or

liens utiles

bibliographie

contact

 

   revenir en arrière
 

Articles de la presse ancienne

classés dans l'ordre chronologique

 

 Cliquez sur les grandes flèches noires pour lire l'article
précédant ou suivant celui-ci dans l'ordre chronologique


 n° 2695

Un jeune argolien victime d'un accident mortel.

13/08/1925 

Arrondissement de Châteaulin

SA1NT-NIC
MORTEL ACCIDENT DE BICYCLETTE. — Dimanche dernier, vers 21 heures, deux jeunes gens d'Argol, MM. Jean, Paul Didailler et Coatalem (Jean-Pierre), se rendaient à bicyclette à Pentrez.
Pour couper court, ils commirent l'imprudence d'emprunter la vieille route de Bernalen qui n'est plus entretenue et dont la déclivité est très prononcée. Lancé a toute vitesse, et sa bicyclette étant démunie de frein, M. Didailler ne put ralentir et ce fut à une allure vertigineuse et en zigzaguant d'une façon inquiétante qu'il descendit la côte abrupte qui conduit à Pentrez. A 100 mètres environ avant d'arriver à la plage, la route fait un tournant brusque. N'ayant pu conserver les pieds sur les pédales et n'étant plus maître de la direction de sa machine, il heurta un piquet de fer situé à proximité de la villa de M. le Guyader-Desprès, notaire à Châteaulin. Le malheureux cycliste fit un saut périlleux par-dessus sa bicyclette pour aller tomber quelques mètres plus loin, sur le côté droit de la route. Aussitôt les témoins de l'accident, au nombre desquels M. le docteur Coulomb, en villégiature à Pentrez, se portèrent à son secours.


Il gisait tout ensanglanté, la voûte crânienne défoncée et la mâchoire inférieure fracassée; il avait été tué sur le coup.
M. le docteur Vourc'h, de Plomodiern, mandé d'urgence, ne put que constater le décès et délivra le permis d'inhumer.
C'est par un hasard miraculeux que plusieurs personnes accompagnées de jeunes enfants, ne furent pas renversées par M. Didailler. Quant à son camarade, qui le suivait à peu de distance, il réussit tant bien que mal à conserver son équilibre et arriva au bas de la descente sans encombre.
Cet accident a jeté la consternation parmi la population balnéaire de Pentrez, composée de Châteaulinois.
La victime, qui n'était âgée que de 22 ans, habitait chez son frère, cultivateur au village de Lez-Argol, en la commune d'Argol. Il venait de terminer son service militaire, il y a à peine quelques mois.
Nous adressons à la famille nos plus sincères condoléances.

Argol    accident                           

article issu de : La Dépêche de Brest    

 
 
 

 

 

f.a.q. Éphéméride mode d'emploi

recherche
dans les articles


précisions mots-clés


précisions recherche

 

à suivre...

         • nouveaux articles

         • nouvelles personnes

         • nouveaux villages

         • nouveaux bateaux

         • nouveaux commentaires

contenu des articles

         • les bateaux   A-Z

         • les personnes   A-Z

         • les lieux   A-Z

         • les lieux, par village

articles par n°

 

 


AVANT NOUS
une sélection de 1181 articles
issus de la presse ancienne,
illustrées de publicités d'époque
Points de vente ICI

 
 
 

 

© notrepresquile.com 2014-2018

 

Mentions légales et Conditions Générales d'Utilisation      |     Qui fait ce site ?

 

Selon la loi Informatique et Libertés du 6/01/78 modifiée en 2004,
vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant, que vous pouvez exercer en nous écrivant.