Notre presqu'île .com

archives, histoires, images

de la presqu'île de Crozon

ARTICLES DE PRESSE

?  

Quoi de neuf ?

Presse ancienne

Cartes postales

En mots

En images

En cartes

Savez-vous ?...

Guerre 14-18

Recensement

Éditions Notre Presqu'île

livre d'or

liens utiles

bibliographie

contact

 

   revenir en arrière
 

Articles de la presse ancienne

classés dans l'ordre chronologique

 

 Cliquez sur les grandes flèches noires pour lire l'article
précédant ou suivant celui-ci dans l'ordre chronologique


 n° 2729

Départ mortellement arrosé à Camaret.

08/08/1925 

Arrondissement de Châteaulin

CAMARET
MORT TRAGIQUE. — Le sloop langoustier Fleur d'Ajonc, patron Auguste Marzin, de Camaret, était en rade hier, en instance de départ avec tout son équipage à bord, lorsque vers deux heures, le patron invita l'équipage de l'Arc-en-ciel, mouillé près de lui, à venir trinquer avant le départ. On dut boire plus que de raison, car bientôt une discussion s'éleva entre les matelots Le Mignon, de l'Arc-en-ciel, et Laouénan (de Lambézen), du Fleur d'Ajonc; une bataille s'ensuivit sur le pont. Elle se termina par une chute à la mer des deux mécontents. Ils parvinrent à regagner le bord par leurs propres moyens. Ce bain forcé les ayant calmé, l'ordre semblait rétabli.
Vers 4 heures, l'équipage de l'Arc-en-ciel regagna son bord, et une partie de celui du Fleur d'Ajonc vint à terre; il ne restait à bord que le patron Marzin, le matelot Laouénan et un matelot d'un bateau voisin.


Une discussion aurait éclaté entre le patron et son matelot, ils en seraient venus aux coups et tombèrent à l'eau. Une seconde fois, Laouénan se sauva, grâce à un canot qui arrivait sur le lieu de l'accident, mais Marzin ne sachant pas nager, coula à pic. Les recherches effectuées pour retrouver son corps furent vaines. Ce n'est qu'aujourd'hui, vers 13 heures, qu'on l'a retrouvé dans un des filets tendus à dessein pour barrer le port.
Une enquête est ouverte.
Ce tragique événement a causé une vive émotion parmi la population camarétoise, dont Marzin était très estimé. Il laisse une veuve et deux enfants, dont l'aîné à cinq ans.
A toute la famille, nos sincères condoléances.

Camaret    noyade    fait divers                       

article issu de : La Dépêche de Brest    

 
 
 

 

 

f.a.q. Éphéméride mode d'emploi

recherche
dans les articles


précisions mots-clés


précisions recherche

 

à suivre...

         • nouveaux articles

         • nouvelles personnes

         • nouveaux villages

         • nouveaux bateaux

         • nouveaux commentaires

contenu des articles

         • les bateaux   A-Z

         • les personnes   A-Z

         • les lieux   A-Z

         • les lieux, par village

articles par n°

 

 


AVANT NOUS
une sélection de 1181 articles
issus de la presse ancienne,
illustrées de publicités d'époque
Points de vente ICI

 
 
 

 

© notrepresquile.com 2014-2018

 

Mentions légales et Conditions Générales d'Utilisation      |     Qui fait ce site ?

 

Selon la loi Informatique et Libertés du 6/01/78 modifiée en 2004,
vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant, que vous pouvez exercer en nous écrivant.