Notre presqu'île .com

archives, histoires, images

de la presqu'île de Crozon

ARTICLES DE PRESSE

?  

Quoi de neuf ?

Presse ancienne

Cartes postales

En mots

En images

En cartes

Savez-vous ?...

Guerre 14-18

Recensement

Éditions Notre Presqu'île

livre d'or

liens utiles

bibliographie

contact

 

   revenir en arrière
 

Articles de la presse ancienne

classés dans l'ordre chronologique

 

 Cliquez sur les grandes flèches noires pour lire l'article
précédant ou suivant celui-ci dans l'ordre chronologique


 n° 2786

Pitié pour Crozon-Morgat messieurs les politiques !

12/10/1926 

Arrondissement de Châteaulin

CROZON
AYEZ PITIÉ DES PAUVRES CROZONNAIS !
On nous écrit :
Nous venons de vivre trois mois de plein rêve. La nature et les hommes s'étaient mis d'accord pour nous combler et nous faire croire à une ère nouvelle de bonheur.
Ces trois mois nous avaient habitués à jouir des bienfaits d'un soleil que jamais un nuage n'a profané. Le ciel, d'une pureté absolue, nous envoyait tous les soirs, à profusion, les rayons de ses milliers d'étoiles, et par les nuits les plus sombres, nous pouvions circuler sans danger.
Hélas ! voilà l'automne qui nous ramène notre misère accrue.
L'été, en nous quittant, a laissé nos puits à sec. Crozon n'a plus une goutte d'eau. Il nous faut courir à 1.500 mètres pour en trouver, et attendre son tour, comme à la Banque de France. Voilà une prohibition à laquelle les Américains les plus secs n'ont pas songé. Cependant, notre maire a fait acheter par la commune, il y a cinq ans, l'installation dont les Boches se sont servis pour amener l'eau de Saint-Fiacre à leur camp de L'île Longue. Machines et tuyaux ont été payés 15.000 francs (nous étions riches alors) : ils sont aujourd'hui à peu près inutilisables. Peut-être a-t-on pensé que l'achat du matériel suffirait à nous donner de l'eau. On voit [?] grave erreur.
Les nuits sont, en ce moment, atrocement noires et tristes. Pas même un quinquet fumeux pour guider nos pas hésitants. Aux coins des rues les plus tortueuses, aux passages les plus dangereux, on voit, le jour, des lanternes honteuses qui semblent nous dire : « Pourquoi nous laisser ici, puisque nous ne servons à rien. Qu'on nous enlève et qu'on nous vende, nous sommes pour les Crozonnais des objets inutiles et d'un entretien coûteux.


Et pour comble les places sont encore encombrées de matériaux de toutes sortes que nul feu ne protège. C'est miracle qu'aucun accident ne se soit encore produit. Nous aurions pu, comme partout ailleurs, avoir l'électricité depuis longtemps *, mais, pour certain personnage omnipotent, c'est un un luxe dont on peut fort bien se passer.
On croirait, en roulant sur les routes qui aboutissent à Crozon, qu'on a fait une gageure. On ne veut pas que nous en sortions. Nous sommes embouteillés. Espérons que bientôt on fera un concours de mauvaises routes, doté de très gros prix. Comme nous avons la certitude d'arriver premier, nous gagnerons de quoi les réparer.
On rencontre partout de belles routes goudronnées autour des stations touristiques, et Crozon-Morgat serait classée station touristique si elle avait à sa tête un homme désintéressé, actif, dévoué et intelligent.
Mais il parait que rien ne sera fait dans la commune avant que la rue du Vallon ne [?]
Pour nous mettre dans cette fâcheuse position, on a dépensé de mai 1925 à mai 1926, plus de 400.000 francs !
Ayez pitié de nous, monsieur le préfet tuteur de notre commune ;
Ayez pitié de nous, messieurs les conseillers généraux, vous qui connaissez la valeur touristique de notre presqu'île;
Ayez pitié de nous, messieurs les conseillers municipaux, et faites ce que votre devoir vous commande pour nous sortir de ce sale pétrin.
Nous vous en serons tous éternellement reconnaissants.

 
* Camaret a son usine électrique depuis l'été 1923
On lit dans le compte rendu du Conseil municipal de Crozon (Dépêche du 14/09/1926) : Energie électrique. — L'enquête a été favorable. Les services publics auront l'électricité en 1927, le public en 1928.
 
Crozon    Morgat    politique    tourisme    guerre               

article issu de : La Dépêche de Brest    

 
 
 

 

 

f.a.q. Éphéméride mode d'emploi

recherche
dans les articles


précisions mots-clés


précisions recherche

 

à suivre...

         • nouveaux articles

         • nouvelles personnes

         • nouveaux villages

         • nouveaux bateaux

         • nouveaux commentaires

contenu des articles

         • les bateaux   A-Z

         • les personnes   A-Z

         • les lieux   A-Z

         • les lieux, par village

articles par n°

 

 


AVANT NOUS
une sélection de 1181 articles
issus de la presse ancienne,
illustrées de publicités d'époque
Points de vente ICI

 
 
 

 

© notrepresquile.com 2014-2018

 

Mentions légales et Conditions Générales d'Utilisation      |     Qui fait ce site ?

 

Selon la loi Informatique et Libertés du 6/01/78 modifiée en 2004,
vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant, que vous pouvez exercer en nous écrivant.