Notre presqu'île .com

archives, histoires, images

de la presqu'île de Crozon

ARTICLES DE PRESSE

?  

Quoi de neuf ?

Presse ancienne

Cartes postales

En mots

En images

En cartes

Savez-vous ?...

Guerre 14-18

Recensement

livre d'or

liens utiles

bibliographie

dates presqu'île

contact

 

   revenir en arrière
 

Articles de la presse ancienne

classés dans l'ordre chronologique

 

 Cliquez sur les grandes flèches noires pour lire l'article
précédant ou suivant celui-ci dans l'ordre chronologique


 n° 2937

Encore une chute aux Quatre-Vents.

03/01/1929 

Arrondissement de Châteaulin

CAMARET
ACCIDENT MORTEL. — Dans la soirée du 1er au 2 janvier, aux « Quatre Vents », à 5 mètres de sa demeure, qui surplombe la grève, M. Joseph Ménesguen, 77 ans, trompé par l'obscurité, fit une chute de 7 mètres environ.
A cet endroit, les éboulements sont très fréquents, la falaise, composée de schiste et de glaise, se désagrège sans cesse, et le septuagénaire, ainsi que le constata l'enquête faite par la gendarmerie, fut victime d'un éboulement, comme le prouve d'ailleurs la quantité de matériaux tombée dans la grève à l'endroit de l'accident.
Il ne se passe pas une année sans que l'on ait à déplorer un accident semblable en ces parages.
Si nos souvenirs sont exacts, il y a un an le jeune Dolou, du village de Lambézen, qui regagnait son logis dans la nuit, fit une chute au même endroit. Il fut retrouvé le lendemain matin par M. Crissin, complètement inanimé.


C'était morte-eau, la marée étant très faible; la mer haute de la nuit ne vint pas jusqu'à lui et ce fut son salut. Mais, pour le vieillard, il n'en fut pas de même, la marée étant assez forte et haute. Il fut précipité à la mer.
On entendit des cris, quelques plaintes. Puis ce fut le silence, la mer s'étant refermée sur sa proie. Les voisins accourus, munis de lanternes, firent des recherches dans la nuit, mais ce n'est qu'au petit jour que le cadavre fut découvert dans une petite crique, à quelques mètres de l'accident.
Le docteur Ropers, qui a examiné le cadavre, a délivré le permis d'inhumer. Ajoutons que M. Ménesguen jouait de malheur. Il y a quelques mois, il fut renversé par une automobile, à 5 mètres de sa demeure. Dans cet accident, il perdit un œil.

Camaret    accident    noyade                       

article issu de : La Dépêche de Brest    

 
 
 

 

 

f.a.q. Éphéméride mode d'emploi

recherche
dans les articles


précisions mots-clés


précisions recherche

 

à suivre...

         • nouveaux articles

         • nouvelles personnes

         • nouveaux villages

         • nouveaux bateaux

         • nouveaux commentaires

contenu des articles

         • les bateaux   A-Z

         • les personnes   A-Z

         • les lieux   A-Z

         • les lieux, par village

articles par n°

 

 
 
 

 

© notrepresquile.com 2014

 

Mentions légales et Conditions Générales d'Utilisation      |     Qui fait ce site ?

 

Selon la loi Informatique et Libertés du 6/01/78 modifiée en 2004,
vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant, que vous pouvez exercer en nous écrivant.