Notre presqu'île .com

archives, histoires, images

de la presqu'île de Crozon

ARTICLES DE PRESSE

?  

Quoi de neuf ?

Presse ancienne

Cartes postales

En mots

En images

En cartes

Savez-vous ?...

Guerre 14-18

Recensement

Éditions Notre Presqu'île

livre d'or

liens utiles

bibliographie

contact

 

   revenir en arrière
 

Articles de la presse ancienne

classés dans l'ordre chronologique

 

 Cliquez sur les grandes flèches noires pour lire l'article
précédant ou suivant celui-ci dans l'ordre chronologique


 n° 2945

Des chercheurs d'or à Camaret !?

21/04/1929 

Arrondissement de Châteaulin

CAMARET
NE NOUS ILLUSIONNONS PAS. — A une centaine de mètres du village de Kerhos et tout près de la ligne de chemin de fer Camaret-Crozon, la société « Mineur-Châteaurouge-Paris » opère depuis quelques semaines dans le but de découvrir du minerai de fer, dont un gisement, important, paraît-il, s'étendrait sur plus de deux kilomètres dans la direction : grève de Lamsos-presqu'île de Quélern.
A Camaret, le bruit court que l'on a fait des découvertes sensationnelles; les uns parlent de charbon, d'autres de minerai de cuivre, voire même d'or.
Dans un petit champ à pâturage, propriété du sympathique Henri Alix, du village de Kerhos, à mi-distance des deux extrémités du gisement supposé, on a creusé un puits de forme rectangulaire, profond de 7 à 8 mètres, surmonté d'une bigue et d'un treuil à bras pour l'extraction des matériaux. Trois hommes y travaillent sous la direction d'un chef mineur.
Le terrain est rocailleux : parfois l'homme est impuissant, mais un coup de mine savamment préparé par le chef d'équipe et la roche s'effrite.
Point de charbon, ni de minerai; de l'or, encore moins.


Nous apprenons qu'un métal jaunâtre fut bien découvert, mais à un kilomètre environ de cet endroit, au Veryac'h dans le puits d'une propriété. Mais, hélas ! ce n'est pas de l'or.
Les mineurs n'espèrent obtenir rien de très sérieux avant d'avoir atteint 16 mètres de profondeur. Ils ne sont donc qu'à mi-chemin. De la pierre assez friable, d'une parfaite blancheur, a été recueillie (on serait, paraît-il, en présence de porcelaine) et une autre terre fine, très lisse de couleur gris cendré (du minerai d'étain, disent certains). Des échantillons, ont été expédiés à Paris pour y être analysés.
Nous avons rencontré au retour, un vieux cultivateur à l'œil malin : « J'ai quatre champs sur l'alignement, nous dit-il. Ne croyez-vous pas que je vais faire la bonne affaire ? C'est qu'ils ne les auront pas pour rien... »
Plusieurs autres propriétaires font les mêmes rêves, mais nous leur conseillons la patience et pas trop d'illusions.

 
Dans la Dépêche du 29/09/1930 :
La Société minière du Château-Rouge a entrepris, en avril 1929, des travaux de recherches de minerai de fer sur le territoire de la commune de Camaret-sur-Mer.
Ces travaux sont demeurés au stérile; ils ont occupé deux ouvriers en moyenne et ont été abandonnés en novembre 1929.
 
Camaret    Paris    fait divers                       

article issu de : La Dépêche de Brest    

 
 
 

 

 

f.a.q. Éphéméride mode d'emploi

recherche
dans les articles


précisions mots-clés


précisions recherche

 

à suivre...

         • nouveaux articles

         • nouvelles personnes

         • nouveaux villages

         • nouveaux bateaux

         • nouveaux commentaires

contenu des articles

         • les bateaux   A-Z

         • les personnes   A-Z

         • les lieux   A-Z

         • les lieux, par village

articles par n°

 

 


AVANT NOUS
une sélection de 1181 articles
issus de la presse ancienne,
illustrées de publicités d'époque
Points de vente ICI

 
 
 

 

© notrepresquile.com 2014-2018

 

Mentions légales et Conditions Générales d'Utilisation      |     Qui fait ce site ?

 

Selon la loi Informatique et Libertés du 6/01/78 modifiée en 2004,
vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant, que vous pouvez exercer en nous écrivant.