Notre presqu'île .com

archives, histoires, images

de la presqu'île de Crozon

ARTICLES DE PRESSE

?  

Quoi de neuf ?

Presse ancienne

Cartes postales

En mots

En images

En cartes

Savez-vous ?...

Guerre 14-18

Recensement

Éditions Notre Presqu'île

livre d'or

liens utiles

bibliographie

contact

 

   revenir en arrière
 

Articles de la presse ancienne

classés dans l'ordre chronologique

 

 Cliquez sur les grandes flèches noires pour lire l'article
précédant ou suivant celui-ci dans l'ordre chronologique


 n° 3134

Une fillette sauvée in extremis dans le port de Camaret.

10/07/1932 

Arrondissement de Châteaulin

CAMARET
Acte de dévouement. — Vendredi, vers 17 h. 30, la jeune Marie-Thérèse Talagas, 11 ans, fille d'un patron pêcheur, demeurant quai Gustave Toudouze, à Camaret, s'amusait sur la cale qui se trouve devant le domicile de ses parents, quand, pour une cause indéterminée, elle tomba à la mer.
Personne, à ce moment, sur le quai, à cet endroit.
A bord du sloop « Saint-Corentin », en partance pour l'Angleterre, le novice Victor Cornec, 17 ans, fils du patron du « Saint-Corentin », Pierre Cornec, voit tout à coup un corps flotter entre les canots amarrés au sloop. Sans perdre une seconde, il saute dans une embarcation et arrive à temps pour retirer de l'eau l'infortunée fillette qui, ayant perdu connaissance, allait couler à pic.
Aidé de son père, il la transporta sur le quai, où le matelot des douanes Joseph Ancel, attiré par le rassemblement, lui appliqua méthodiquement les soins à donner aux noyés.
Après une demi-heure d'efforts, Ancel eut la joie de voir l'enfant reprendre enfin ses sens.
La jeune Marie-Thérèse Talagas fut alors portée chez sa mère, affolée, où le docteur Ropers, mandé entre-temps, vint dans la soirée lui prodiguer ses soins éclairés.


A cette occasion, il est rappelé une fois de plus aux parents les dangers extrêmement graves auxquels s'exposent leurs enfants, souvent en très bas âge, quand ils sont laissés sans surveillance aucune, prenant leurs ébats sur le bord des quais et maintes fois même dans les embarcations à flot.
Dans le cas présent, il est certain que sans l'intervention inopinée du jeune Cornec, qui, seul, rappelons-le, avait aperçu la petite Thérèse, cette dernière se serait infailliblement noyée.
Il reste, en complimentant Victor Cornec de son sang-froid, à adresser au matelot des douanes Joseph Ancel des félicitations d'autant plus vives que sont proverbiales ses qualités de modestie.
De plus, nous sommes heureux de signaler la bravoure et l'esprit d'initiative dont a fait preuve, depuis plusieurs années, le personnel des douanes de Camaret, en accomplissant de nombreux sauvetages et dans des conditions périlleuses parfois pour leurs auteurs.

Camaret    fait divers    enfant                       

article issu de : La Dépêche de Brest    

 
 
 

 

 

f.a.q. Éphéméride mode d'emploi

recherche
dans les articles


précisions mots-clés


précisions recherche

 

à suivre...

         • nouveaux articles

         • nouvelles personnes

         • nouveaux villages

         • nouveaux bateaux

         • nouveaux commentaires

contenu des articles

         • les bateaux   A-Z

         • les personnes   A-Z

         • les lieux   A-Z

         • les lieux, par village

articles par n°

 

 


AVANT NOUS
une sélection de 1181 articles
issus de la presse ancienne,
illustrées de publicités d'époque
Points de vente ICI

 
 
 

 

© notrepresquile.com 2014-2018

 

Mentions légales et Conditions Générales d'Utilisation      |     Qui fait ce site ?

 

Selon la loi Informatique et Libertés du 6/01/78 modifiée en 2004,
vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant, que vous pouvez exercer en nous écrivant.