Notre presqu'île .com

archives, histoires, images

de la presqu'île de Crozon

ARTICLES DE PRESSE

?  

Quoi de neuf ?

Presse ancienne

Cartes postales

En mots

En images

En cartes

Savez-vous ?...

Guerre 14-18

Recensement

Éditions Notre Presqu'île

livre d'or

liens utiles

bibliographie

contact

 

   revenir en arrière
 

Articles de la presse ancienne

classés dans l'ordre chronologique

 

 Cliquez sur les grandes flèches noires pour lire l'article
précédant ou suivant celui-ci dans l'ordre chronologique


 n° 3164

Remerciements et regrets des pêcheurs de Morgat.

05/07/1932 

Arrondissement de Châteaulin

MORGAT
La flottille thonière
Le thonier Alfred de Courcy du port de Morgat dont nous avions annoncé l'échouage a été renfloué avec succès par le garde-pêche Calebas du port de Douarnenez.
Hervé Lescop, patron de l'Alfred de Courcy et son équipage nous prient de transmettre leurs remerciements au patron et à l'équipage du garde-pêche qui se sont multipliés pour faire sortir leur bateau de sa position dangereuse. Ils remercient aussi M. l'administrateur de l'inscription maritime de Douarnenez qui sur un coup de téléphone du port de Morgat avait fait diligence pour signaler la situation périlleuse du dundee.
Le rôle joué par le Calebas dans le renflouage de l'Alfred de Courcy, nous dit un pêcheur de Morgat, montre les services que selon les circonstances, peut rendre le garde-pêche à la flotille de pêche de la baie de Douarnenez.
Le Calebas, en effet n'assure pas seulement le service de police de la baie, il fait encore la chasse aux bélugas ; à l'occasion il nous rend mille petits services: nous trouve-t-il en panne, surpris par le calme, avec le produit de notre pêche qui s'altère, il nous tend la remorque pour nous ramener au port;


sommes-nous en difficulté par mauvais temps, il se porte à notre secours. Tous ces services les pêcheurs de la baie les apprécient, à juste raison et c'est avec regret que nous apprenons qu'il va bientôt cesser ses services et céder la place à une vedette automobile.
Cette vedette qui dit-on ne coûtera pas moins de 650.000 francs sera incapable de rendre les services que nous recevons du Calebas. De faible tonnage pourra-t-elle remorquer les lourds thoniers, par exemple ? N'allons-rous pas à l'avenir, en cas de sinistre, être obligés de faire appel au concours onéreux des remorqueurs de Brest ? Il faudra attendre le secours pendant des heures alors qu'actuellement le Calebas sur un coup de téléphone se rend sans délai sur le lieu du sinistre. A 9 heures, l'administration de Douarnenez était informée que l'Alfred de Courcy était en perdition et à midi le garde-pêche était sur les lieux.
C'est donc avec regret, reprit le pêcheur que nous voyons le Calebas cesser ses services et je suis l'interprète de mes camarades en priant la Dépêche de le dire.

Morgat    Douarnenez    pêche    sauvetage                   

article issu de : La Dépêche de Brest    

 
 
 

 

 

f.a.q. Éphéméride mode d'emploi

recherche
dans les articles


précisions mots-clés


précisions recherche

 

à suivre...

         • nouveaux articles

         • nouvelles personnes

         • nouveaux villages

         • nouveaux bateaux

         • nouveaux commentaires

contenu des articles

         • les bateaux   A-Z

         • les personnes   A-Z

         • les lieux   A-Z

         • les lieux, par village

articles par n°

 

 


AVANT NOUS
une sélection de 1181 articles
issus de la presse ancienne,
illustrées de publicités d'époque
Points de vente ICI

 
 
 

 

© notrepresquile.com 2014-2018

 

Mentions légales et Conditions Générales d'Utilisation      |     Qui fait ce site ?

 

Selon la loi Informatique et Libertés du 6/01/78 modifiée en 2004,
vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant, que vous pouvez exercer en nous écrivant.