Notre presqu'île .com

archives, histoires, images

de la presqu'île de Crozon

ARTICLES DE PRESSE

?  

Quoi de neuf ?

Presse ancienne

Cartes postales

En mots

En images

En cartes

Savez-vous ?...

Guerre 14-18

Recensement

Éditions Notre Presqu'île

livre d'or

liens utiles

bibliographie

contact

 

   revenir en arrière
 

Articles de la presse ancienne

classés dans l'ordre chronologique

 

 Cliquez sur les grandes flèches noires pour lire l'article
précédant ou suivant celui-ci dans l'ordre chronologique


 n° 3544

Le corps du gardien du pont de Térénez retrouvé dans l'Aulne.

23/02/1938 

Arrondissement de Châteaulin

ROSNOEN
Le corps du gardien du pont de Térénez est trouvé sur une vasière de l'Aulne

[...] A Rosnoën on apprit que la dernière personne ayant vu Coloigner était M. Le Gall Nicolas, secrétaire de mairie. Celui-ci se trouvait, mercredi matin, avec des amis, à la pêche aux coquillages sur la rive droite de l'Aulne, en amont du pont de Terenez. La pêche terminée vers midi, les pêcheurs regagnèrent Ty-Naud où se trouvait leur voiture et avant d'y arriver, M. Le Gall se retournant, aperçut à 300 mètres de lui, mais allant vers le pont, donc en sens inverse, M. Coloigner qui semblait pêcher lui aussi des coquillages. Il l'appela pour lui offrir un « coup de rouge », mais le vent empêcha M. Coloigner d'entendre les appels.
Après, plus de nouvelle.
[...] M. Coloigner était gardien du pont de Terenez depuis 1912, date de la pose de la première pierre. Après la guerre il reprit son poste. Son service consistait à l'entretien du pont. Ceci nécessitait une périlleuse gymnastique, que M. Coloigner exécutait sans aucun vertige. Combien de fois l'a-t-on vu se promenant sur les câbles du pont, un seau de goudron d'une main, un lourd marteau de l'autre ? Bien des touristes ont frémi pour lui et beaucoup lui prédisaient la chute mortelle dans l'Aulne.
Ce n'est sans doute pas de là-haut qu'il est tombé dans l'eau mercredi. Tout au moins personne ne l'a vu sur les câbles ce jour-là, puisqu'il travaillait au pied de la pile, où l'on trouva son échelle. Il est probable que c'est en voulant remonter sur le pont qu'il aura glissé de son échelle ou que celle-ci ayant glissé, lui aurait fait perdre l'équilibre. Ainsi il serait tombé dans l'eau, profonde à cet endroit au ras de la pile et le froid aidant la congestion l'aura fait couler directement.
A la famille nous offrons nos bien vives condoléances.

Argol    fait divers    transport                       

article issu de : La Dépêche de Brest    

 
 
 

 

 

f.a.q. Éphéméride mode d'emploi

recherche
dans les articles


précisions mots-clés


précisions recherche

 

à suivre...

         • nouveaux articles

         • nouvelles personnes

         • nouveaux villages

         • nouveaux bateaux

         • nouveaux commentaires

contenu des articles

         • les bateaux   A-Z

         • les personnes   A-Z

         • les lieux   A-Z

         • les lieux, par village

articles par n°

 

 


AVANT NOUS
une sélection de 1181 articles
issus de la presse ancienne,
illustrées de publicités d'époque
Points de vente ICI

 
 
 

 

© notrepresquile.com 2014-2018

 

Mentions légales et Conditions Générales d'Utilisation      |     Qui fait ce site ?

 

Selon la loi Informatique et Libertés du 6/01/78 modifiée en 2004,
vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant, que vous pouvez exercer en nous écrivant.