Notre presqu'île .com

archives, histoires, images

de la presqu'île de Crozon

ARTICLES DE PRESSE

?  

Quoi de neuf ?

Presse ancienne

Cartes postales

En mots

En images

En cartes

Savez-vous ?...

Guerre 14-18

Recensement

Éditions Notre Presqu'île

livre d'or

liens utiles

bibliographie

contact

 

   revenir en arrière
 

Articles de la presse ancienne

classés dans l'ordre chronologique

 

 Cliquez sur les grandes flèches noires pour lire l'article
précédant ou suivant celui-ci dans l'ordre chronologique


 n° 3750

Mise en place de la taxe pour les travaux du port de Camaret.

18/02/1941 

CAMARET-SUR-MER
RÉUNION DE LA COMMISSION CONSULTATIVE DU PORT
La commission consultative du port s'est réunie ce jour à la mairie, sous la présidence de M. Piquemal, ingénieur des ponts et chaussées, auteur du projet d'agrandissement.
[...]
Le but de cette réunion était :
1° L'examen du projet du port sur les modalités de la perception de la taxe sur la pêche;
2° Le traitement du personnel et son organisation. Il a été décidé que : L'assiette de la taxe sera établie sur la déclaration des mareyeurs et les
bons qui seront remis par eux aux patrons de pêche après la vente du poisson.
La taxe de pêche sera perçue sur tout le poisson débarqué à Camaret, serait-il acheté dans un autre port, le poisson vendu en ville sera également soumis à la taxe.
Ces perceptions commenceront le 3 mars et les versements des mareyeurs seront opérés tout les quinze jours à la douane, qui sera chargée des encaissements.
Les recettes ainsi recouvrées seront consacrées uniquement à l'amortissement d'un emprunt de 4.800.000 francs fait à la Chambre de commerce et à l'amélioration du port, sans aucune charge pour la commune.
Adjugés dans le courant de janvier à l'entreprise Saint-Rarpt et Brice de Paris, les travaux seront très prochainement entrepris. Ils comprendront le creusement du port, un quai en eau profonde de 400 mètres de longueur et une digue de 200 mètres abritant le port.


Ces travaux doivent faire de Camaret un port de première importance destiné à donner un nouvel essor à la pêche et à son étendue sur d'autres poissons que les langoustes qui, depuis plusieurs années, faisaient de Camaret le plus grand port langoustier de France.
Ce projet du port de Camaret, depuis de longues années à l'étude, a été adopté à la suite de très nombreuses et laborieuses démarches de l'actif maire, M. Téphany, appuyé de tous les parlementaires du département auprès des ministères des Travaux publics, du Commerce et des Finances et du Conseil d'Etat, et aussi avec le concours de la Chambre de commerce de Brest et des ponts et chaussées, qui ont conçu le dernier projet en 1935.
Nous devons de plus au maire de Camaret, à son conseil municipal et à ses collaborateurs, entre autres travaux: l'agrandissement de l'école de Kerloc'h, l'abattoir municipal, l'enlèvement des ordures ménagères, le goudronnage des rues, l'amélioration des routes et l'étendue du réseau électrique, ces trois dernières réalisations avec l'aide de M. Sérazin, ingénieur vicinal, et, enfin, l'adoption du projet d'agrandissement de l'école principale de Camaret.
D'autres travaux d'urbanisme sont en cours d'étude. Nous souhaitons à M. Téphany et à son conseil municipal l'heureuse réussite de leurs desiderata.

Camaret    Paris    politique    pêche    école               

article issu de : La Dépêche de Brest    

 
 
 

 

 

f.a.q. Éphéméride mode d'emploi

recherche
dans les articles


précisions mots-clés


précisions recherche

 

à suivre...

         • nouveaux articles

         • nouvelles personnes

         • nouveaux villages

         • nouveaux bateaux

         • nouveaux commentaires

contenu des articles

         • les bateaux   A-Z

         • les personnes   A-Z

         • les lieux   A-Z

         • les lieux, par village

articles par n°

 

 


AVANT NOUS
une sélection de 1181 articles
issus de la presse ancienne,
illustrées de publicités d'époque
Points de vente ICI

 
 
 

 

© notrepresquile.com 2014-2018

 

Mentions légales et Conditions Générales d'Utilisation      |     Qui fait ce site ?

 

Selon la loi Informatique et Libertés du 6/01/78 modifiée en 2004,
vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant, que vous pouvez exercer en nous écrivant.