Notre presqu'île .com

archives, histoires, images

de la presqu'île de Crozon

ARTICLES DE PRESSE

?  

Quoi de neuf ?

Presse ancienne

Cartes postales

En mots

En images

En cartes

Savez-vous ?...

Guerre 14-18

Recensement

Éditions Notre Presqu'île

livre d'or

liens utiles

bibliographie

contact

 

   revenir en arrière
 

Articles de la presse ancienne

classés dans l'ordre chronologique

 

 Cliquez sur les grandes flèches noires pour lire l'article
précédant ou suivant celui-ci dans l'ordre chronologique


 n° 3757

Encouragé par la foule, il défie une patrouille allemande.

08/07/1941 

Châteaulin

DOUARNENEZ
[...] UN PÊCHEUR PRIS DE BOISSON CAUSE DU SCANDALE. — Jeudi dernier, à 14 heures, l'agent Héno rencontra place de la Croix un individu pris de boisson qui proférait des menaces. Il suivit l'agent jusqu'au poste, sans méfiance, puis tout à coup, il s'élança par la fenêtre et s'enfuit dans la direction du grand port.
Rejoint par l'agent Héno, toujours en civil et par le commissaire de police, il fut découvert à bord du bateau la Jeanne-d'Arc, de Camaret.
Trois autres agents arrivèrent accompagnés du brigadier Moreau et le mauvais garçon fut invité à descendre à terre. Il s'y refusa et proféra ces paroles : « Je ne suivrai ni les flics ni les mauvais Français. Si vous montez à bord, je coupe l'amarre et je prends le large ». Il tenait à la main un couteau ouvert, prêt à mettre son projet à exécution.
Un attroupement s'était formé qui témoignait peu de sympathie pour les policiers.
Une patrouille allemande survint, monta à bord et débarqua en vitesse le délinquant qui continua à injurier la police française et à se défendre à coups de pied et coups de poing.


Il dut être hissé dans une voiture pour être ramené au poste, d'où il prit peu après la direction de la maison d'arrêt de Quimper.
Il s'agit du nommé François Le Moal, marin-pêcheur, demeurant à Kerguillet, en Crozon. Ce triste sire, d'une malpropreté repoussante, a été plusieurs fois condamné pour coups et blessures : principalement à 4 mois de prison et 5 ans d'interdiction de séjour. Il dépense tout ce qu'il gagne et laisse sa malheureuse femme, dont l'état de santé est bien précaire, dans le plus grand besoin. C'est un ancien légionnaire.
Ajoutons que la foule, ameutée par ses hurlements, l'a plutôt encouragé dans sa résistance, ce qui est simplement lamentable.

OIGNONS, ÉCHALOTES ET AIL. — L'arrachage des oignons, des échalotes et de l'ail dans le département reste interdit jusqu'au 20 juillet prochain.

 
On lit dans la Dépêche du 9/07/1941 :
Le Moal a déjà été condamné, il récolte 6 mois de prison, 16 francs d'amende et 5 francs de contravention.
 
Crozon    Douarnenez    fait divers    guerre    agriculture    procès           

article issu de : La Dépêche de Brest    

 
 
 

 

 

f.a.q. Éphéméride mode d'emploi

recherche
dans les articles


précisions mots-clés


précisions recherche

 

à suivre...

         • nouveaux articles

         • nouvelles personnes

         • nouveaux villages

         • nouveaux bateaux

         • nouveaux commentaires

contenu des articles

         • les bateaux   A-Z

         • les personnes   A-Z

         • les lieux   A-Z

         • les lieux, par village

articles par n°

 

 


AVANT NOUS
une sélection de 1181 articles
issus de la presse ancienne,
illustrées de publicités d'époque
Points de vente ICI

 
 
 

 

© notrepresquile.com 2014-2018

 

Mentions légales et Conditions Générales d'Utilisation      |     Qui fait ce site ?

 

Selon la loi Informatique et Libertés du 6/01/78 modifiée en 2004,
vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant, que vous pouvez exercer en nous écrivant.