Notre presqu'île .com

archives, histoires, images

de la presqu'île de Crozon

ARTICLES DE PRESSE

?  

Quoi de neuf ?

Presse ancienne

Cartes postales

En mots

En images

En cartes

Savez-vous ?...

Guerre 14-18

Recensement

Éditions Notre Presqu'île

livre d'or

liens utiles

bibliographie

contact

 

   revenir en arrière
 

Articles de la presse ancienne

classés dans l'ordre chronologique

 

 Cliquez sur les grandes flèches noires pour lire l'article
précédant ou suivant celui-ci dans l'ordre chronologique


 n° 818

Le pardon de ND de Folgoët (Landévennec).

31/05/1892 

Gazette bretonne - Finistère

Le Folgoët (en Landévennec). — De notre correspondant :
« Un grand nombre de bateaux à vapeur sillonnent quotidiennement l'Aulne. Le voyageur qui s'est embarqué sur un de ces bateaux peut admirer, à droite et à gauche de la rivière, des pâturages restés verts, malgré les chaleurs exceptionnelles de ces derniers temps, et de beaux troupeaux ayant de l'herbe à mi-jambe.
Après avoir suivi pendant une heure et demie les sinuosités du cours d'eau, il se trouve en face d'une anse profonde d'environ un mille de longueur, encaissée entre deux collines superbement boisées. Là se dresse le moulin en mer du Folgoët et divers autres édifices dont le propriétaire est M. Estrade, un homme aussi connu qu'estimé. Les électeurs de Landévennec viennent de faire une véritable manifestation républicaine sur son nom, en l'appelant au conseil municipal avec un nombre imposant de suffrages.
« Au fond de la baie, à 400 mètres de là, et dans un site ravissant, s'élève la chapelle dédiée à Notre-Dame du Folgoët. Cette chapelle qui vient d'être restaurée dans ses œuvres essentielles est, comme on le sait, en grande vénération parmi les populations limitrophes.
Un ruisseau, qui sort du bois, sépare cette chapelle de la maison du garde-forestier et répand, sur son passage, une délicieuse fraîcheur.

« C'est avant-hier dimanche qu'a eu lieu le pardon de Notre-Dame du Folgoët.
« Quoique contrariée par une averse, la procession faite à l'issue des vêpres ne manquait pas de solennité et les accents mâles et graves des hommes joints à la psalmodie douce des jeunes filles séduisaient agréablement l'oreille.
« Le vapeur Eurêka nous avait amené un grand nombre de Brestois. Mais la mer basse au moment de l'arrivée n'a pas permis à ce vapeur de débarquer ses passagers à Port-Maria. Il a été forcé de les déposer sur la chaussée de Penforn.
« Nous réitérons, à ce propos, puisque l'occasion s'en présente, la demande à qui de droit d'une prolongation et d'un rehaussement de la cale de Port-Maria.
« Ajoutons que plusieurs personnes ont été désagréablement surprises de la défense faite aux canotiers par le patron Perrot, commandant de l'Eurêka, de prendre aucun voyageur pour le ramener à bord. Ces personnes ne demandaient pas le passage gratuit et elles sont habituées à recevoir des collègues de M Perrot, MM. Nicolas et Yvinec, un meilleur accueil. Je me fais ici l'écho de leur réclamation. »



LANDEVENNEC. La procession le jour du pardon, au Folgoat.
L. G., Brest, éditeur
Landévennec    pardon    transport    Brest    religion               

article issu de : Le Finistère (Quimper)    

 
 
 

 

 

f.a.q. Éphéméride mode d'emploi

recherche
dans les articles


précisions mots-clés


précisions recherche

 

à suivre...

         • nouveaux articles

         • nouvelles personnes

         • nouveaux villages

         • nouveaux bateaux

         • nouveaux commentaires

contenu des articles

         • les bateaux   A-Z

         • les personnes   A-Z

         • les lieux   A-Z

         • les lieux, par village

articles par n°

 

 


AVANT NOUS
une sélection de 1181 articles
issus de la presse ancienne,
illustrées de publicités d'époque
Points de vente ICI

 
 
 

 

© notrepresquile.com 2014-2018

 

Mentions légales et Conditions Générales d'Utilisation      |     Qui fait ce site ?

 

Selon la loi Informatique et Libertés du 6/01/78 modifiée en 2004,
vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant, que vous pouvez exercer en nous écrivant.