Notre presqu'île .com

archives, histoires, images

de la presqu'île de Crozon

ARTICLES DE PRESSE

?  

Quoi de neuf ?

Presse ancienne

Cartes postales

En mots

En images

En cartes

Savez-vous ?...

Guerre 14-18

Recensement

livre d'or

liens utiles

bibliographie

dates presqu'île

contact

 

   revenir en arrière
 

Les villages de la presqu'île

dans la presse et l'édition

 

3 article(s) cite(nt) le village de Keralan, en Roscanvel

 


Pour retrouver un article dans son contexte chronologique, cliquez sur son numéro.

Un Roscanvéliste de Keralan péri en mer près de Toulon. 22/03/1912   
  n° 3899

Dernière heure

Grave accident à bord du « Duguay-Trouin »
UN CANOT A VAPEUR COULE - DEUX MARINS BRETONS ONT PÉRI

(De notre correspondant particulier)
Toulon, 21 mars. — Un accident, qui a fait deux victimes, vient de marquer la deuxième partie de la croisière annuelle effectuée par le croiseur Duguay-Trouin, école d'application des aspirants.
Ce bâtiment avait quitté Toulon, hier matin, à dix heures, pour les Salins-d'Hyères, où il devait effectuer ses écoles à feu.

Vers quatre heures de l'après-midi, alors que le bâtiment était encore en marche, on donna ordre de tenir le canot à vapeur prêt à être mis à la mer. Des dispositions furent prises en conséquence. Mais, tout à coup, l'amarre qui maintenait l'avant du canot au porte-manteau se rompit. A ce moment, une lame entra dans la vedette et l'amarre arrière, cédant à son tour, le canot coula immédiatement, engloutissant le quartier-maître mécanicien François Le Goff et le matelot de pont Jean Herrou, remplissant les fonctions de patron. [...] 

 
Le matelot Herrou était originaire de Keralan, en Roscanvel, et avait 20 ans. Un de ses petits-neveux, Jean Yves Lolivier, raconte ICI, avec de nombreuses illustrations, ce que fut cette croisière annuelle du Duguay-Trouin et qui était le premier et donc dernier grand voyage du jeune Jean Marie, employé à bord comme matelot de 3e classe.
 
Roscanvel    péri en mer    armée                          

article issu de : La Dépêche de Brest    

 

 

 

Intensification des engrais chimiques souhaitée à Roscanvel. 28/05/1929   
  n° 2947

Arrondissement de Châteaulin

ROSCANVEL
AVIS AUX CULTIVATEURS. — L'emploi des engrais chimiques dans l'agriculture a pris un tel essor, qu'à Roscanvel même on en est arrivé à les utiliser d'une façon tout à fait rationnelle et pratique.
Toutefois, jusqu'ici, nos laboureurs ne se sont bornés qu'à l'emploi des phosphates et superphosphates, ignorant encore la diversité des produits dérivant de l'azote, de l'aide phosphorique, de la potasse, etc., produits dont l'apport est parfois considérable.
Nous apprenons que M. le président de l'Office agricole départemental, dans le but de faire connaître aux cultivateurs roscanvélistes le développement que pourrait prendre chez eux l'amélioration de leurs cultures, par l'utilisation de nouveaux engrais, a fait parvenir, dans notre localité, quelques sacs de sylvinite pour un essai à organiser sur plantes sarclées (betteraves, rutabagas ou panais).
Des champs d'expérience ont été choisis dans divers points de la commune, où chaque exploitant pourra venir observer les résultats en cours. MM. Clorennec, de Ker[a]lann ; Jaffré, de Kerguinou, et Balch, du bourg, pourront donner tous renseignements utiles à ce sujet.
Espérons que ces essais seront de nature à prouver, une fois de plus, l'utilité incontestable de cet engrais chimique.

 

Roscanvel    agriculture                              

article issu de : La Dépêche de Brest    

 

 

 

Accident de char-à-bancs à Quélern. 08/09/1929   
  n° 3010

Arrondissement de Châteaulin

ROSCANVEL
ACCIDENT. — Vendredi, un char-à-bancs, venant de Camaret, monté par Mme Gillet, de [Keralan], et Mlle Jeanne Hénaff, de Trévarguen, se renversa au tournant dangereux formé par la propriété de M. F. Laouénan, à Quélern.
Mme Gillet fut grièvement atteinte à la tête. Mlle Hénaff fut également blessée au même endroit, mais avec moins de gravité.
Le docteur Keranguyader, de Crozon, immédiatement appelé, prodigua à Mme Gillet, chez M. Laouénan, les premiers soins que nécessitait son état, qui n'inspire pas d'inquiétude, pas plus d'ailleurs que celui de Mlle Hénaff.

 

Roscanvel    accident                              

article issu de : La Dépêche de Brest    

 

 

 

 

 

 

f.a.q. Éphéméride mode d'emploi

recherche
dans les articles


précisions mots-clés


précisions recherche

 

à suivre...

         • nouveaux articles

         • nouvelles personnes

         • nouveaux villages

         • nouveaux bateaux

         • nouveaux commentaires

contenu des articles

         • les bateaux   A-Z

         • les personnes   A-Z

         • les lieux   A-Z

         • les lieux, par village

articles par n°

 

 
 
 

 

© notrepresquile.com 2014-2018

 

Mentions légales et Conditions Générales d'Utilisation      |     Qui fait ce site ?

 

Selon la loi Informatique et Libertés du 6/01/78 modifiée en 2004,
vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant, que vous pouvez exercer en nous écrivant.