Notre presqu'île .com

archives, histoires, images

de la presqu'île de Crozon

ARTICLES DE PRESSE

?  

Quoi de neuf ?

Presse ancienne

Cartes postales

En mots

En images

En cartes

Savez-vous ?...

Guerre 14-18

Recensement

Éditions Notre Presqu'île

livre d'or

liens utiles

bibliographie

dates presqu'île
contact

 

   revenir en arrière
 

Les villages de la presqu'île

dans la presse et l'édition

 

2 article(s) cite(nt) le village de Kersimon, en Lanvéoc

 


Pour retrouver un article dans son contexte chronologique, cliquez sur son numéro.

Spectaculaire accident à Kersimon, en Lanvéoc. 27/10/1936   
  n° 3440

Arrondissement de Châteaulin

LANVÉOC
Une auto dérape et capote
Dimanche dernier, vers 12 h. 30, une auto conduite par le jeune de Fay, de Crozon, qui se rendait à un match de football à Quimper avec trois autres équipiers et son père, dérapa au virage situé à 100 mètres au-dessus du village de Kersimon, en Lanvéoc. La voiture, par suite d'une vitesse excessive et d'un trop brusque coup de frein, chassa de l'arrière, se renversa sur le bas-côté de la route, fit au moins trois tours sur elle-même, arracha au passage deux tronçons de rail indicateurs de virage et s'immobilisa enfin dans une position étrange : l'arrière se trouvait sur un talus haut de deux mètres et le capot sur le bas-côté de la voie.
Par une chance inouïe, personne ne fut grièvement blessé. Seul M. de Fay père portait une légère blessure au genou; les autres n'avaient reçu que des commotions pour la plupart légères. En effet, un quart d'heure après, les cinq accidentés, abandonnant sur place leur voiture inutilisable, prenaient, au bourg de Lanvéoc, le taxi Postic et se rendaient au match de Quimper comme si rien ne s'était passé.
Le lundi matin, la voiture se trouvait encore dans la même position. Inutile d'ajouter qu'elle reçut la visite de nombreux curieux pendant l'après-midi de dimanche.

 

Lanvéoc    Crozon    accident                          

article issu de : La Dépêche de Brest    

 

 

 

Couvre-feu avancé autour de la base du Poulmic. 13/05/1943   
  n° 3875

Châteaulin

CROZON
HEURE DU COUVRE-FEU
Pour des raisons de police et de sécurité générale, la Sûreté allemande de Rennes a décidé de fixer le couvre-feu à une demi-heure après le coucher du soleil, dans les localités suivantes : Penzer, Kertanguy, Kér[.]lan, Kerborel, Poulmic, Rosach, Le Stang, Kerderrien, Lescrozon, Kersimon, Guernigenet, Launay, Kéraël et Kerguéréon.

 

Lanvéoc    guerre                              

article issu de : Ouest-Éclair    

 

 

 

 

 

 

f.a.q. Éphéméride mode d'emploi

recherche
dans les articles


précisions mots-clés


précisions recherche

 

à suivre...

         • nouveaux articles

         • nouvelles personnes

         • nouveaux villages

         • nouveaux bateaux

         • nouveaux commentaires

contenu des articles

         • les bateaux   A-Z

         • les personnes   A-Z

         • les lieux   A-Z

         • les lieux, par village

articles par n°

 

 
 
 

 

© notrepresquile.com 2014-2018

 

Mentions légales et Conditions Générales d'Utilisation      |     Qui fait ce site ?

 

Selon la loi Informatique et Libertés du 6/01/78 modifiée en 2004,
vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant, que vous pouvez exercer en nous écrivant.