Notre presqu'île .com

archives, histoires, images

de la presqu'île de Crozon

ARTICLES DE PRESSE

?  

Quoi de neuf ?

Presse ancienne

Cartes postales

En mots

En images

En cartes

Savez-vous ?...

Guerre 14-18

Recensement

Éditions Notre Presqu'île

livre d'or

liens utiles

bibliographie

contact

 

   revenir en arrière
 

Les villages de la presqu'île

dans la presse et l'édition

 

7 article(s) cite(nt) le village de Lesquiffinec, en Crozon

 


Pour retrouver un article dans son contexte chronologique, cliquez sur son numéro.

Malgré le tocsin, la meule brûle entièrement (Lesquiffinec). 19/02/1895   
  n° 952

Gazette bretonne - Finistère

Crozon. — Dans la nuit du 12 au 13 courant, vers une heure, le nommé Lastennet (Jean-Guillaume), âgé de 66 ans, propriétaire au village de Lesquiffinec, fut réveillé par sa voisine, la femme Moulin, qui vint frapper à sa fenêtre : « Levez-vous, criait-elle, le feu est dans votre tas de paille ! » Lastennet s'habilla, sortit et fit sortir ses chevaux de l'écurie qui se trouvait à côté du tas de paille.

Il se mit ensuite à combattre l'incendie. Mais, voyant qu'il ne pouvait se rendre maître du feu, il envoya son fils au bourg de Crozon pour faire sonner le tocsin. Malgré les secours qui arrivèrent bientôt, le feu dura jusqu'à 3 heures 1/2 du matin et la meule fut entièrement brûlée.
Lastennet, qui n'est pas assuré, éprouve une perte de près de 200 francs. 



Crozon    incendie                              

article issu de : Le Finistère (Quimper)    

 

 

 

Nouvelles de Morgat. 12/08/1899   
  n° 775

Gazette bretonne - Finistère

Morgat. — Pendu. — Jeudi dernier, vers 5 heures du matin la domestique du nommé L., forgeron à Crozon, allant traire sa vache, a trouvé ce dernier pendu à une poutrelle de l'étable. Cet homme s'adonnait à la boisson et il est probable que c'est dans un moment de folie alcoolique qu'il s'est suicidé.

— Les pêcheurs sont en ce moment occupés à ramasser leurs récoltes et ne sortent pas. La pêche ne sera reprise que dans le courant de la semaine prochaine.

— Les touristes affluent à Morgat.  



Lesquiffinec, la machine à battre
source : fonds Villard - archives départementales - cote 21 Fi 1970
 
Le village de Lesquiffinec est au-dessus de la plage du Portzic, derrière le quartier balnéaire. Au centre de la photo on voit le clocher du bourg de Crozon.
 
Morgat    fait divers    agriculture    tourisme                      

article issu de : Le Finistère (Quimper)    

 

 

 

Noyade d'un matelot de Lesquiffinec (Morgat). 26/05/1900   
  n° 851

Gazette bretonne - Finistère

Camaret. — Un cadavre sur la grève. — Jeudi matin, vers 4 heures, la mer laissant le sable à découvert le long du quai, les nommés Largenton (Hervé) et Kerspern (Hippolyte) apercevaient étendu de son long, la figure presque enfouie dans le sable, un homme tout vêtu. Ils se rendirent près du corps et virent qu'il était mort. M. le maire prévenu fit transporter le cadavre dans le dépôt des engins de sauvetage, où il fut reconnu pour être un nommé Daniel (Hervé), matelot sur la chaloupe Belle-de-l'Iroise, commandé par le nommé Quinaou (Jean), du port de Morgat.
La famille, qui habite Lesquiffinec, près Morgat, est venue, aussitôt avisée, prendre le corps pour le transporter chez elle.

 

Camaret    à la côte    Morgat                          

article issu de : Le Finistère (Quimper)    

 

 

 

Suicide à Morgat. 25/01/1901   
  n° 697

Gazette bretonne - Finistère

Morgat Suicide. — On a trouvé lundi, pendue à son lit, au village de Lesquiffinec, une femme âgée de 60 ans.
Une saisie mobilière pratiquée récemment à son domicile et qui l'a laissée dans un dénuement complet, a été la cause déterminante de cet acte de désespoir.

 

Morgat    fait divers                              

article issu de : Le Finistère (Quimper)    

 

 

 

Tromperie sur la viande de boeuf à Crozon. 18/05/1904   
  n° 1478

Nouvelles départementales

Crozon. — Achat d'animaux suspects pour la boucherie. — Le 14 Mai, M. Louis Téréné, maître d'hôtel à Crozon, s'est rendu à la gendarmerie de cette localité pour y déclarer qu'il avait appris, par la rumeur publique, que la veille le boucher Paul Buscail avait acheté, pour son commerce, une vache crevée, au nommé Kermel, cultivateur à Lesquiffinec, ajoutant que Buscail aurait, il y a un mois et demi environ, acheté dans les mêmes conditions, une bête qui fut livrée à la troupe de Quélern ; la viande provenant de cette dernière vache avait, en effet, un goût d'éther insupportable.

Interrogé, le boucher a affirmé que si la vache achetée par lui à Kermel, moyennant le prix de 160 fr., était malade, elle a été abattue dans les conditions voulues et qu'il se proposait d'ailleurs de la livrer à la consommation.
On poursuit l'enquête.  

Crozon    Quélern    Morgat    fait divers                      

article issu de : L'action Libérale de Quimper     

 

 

 

Sauvetage de pigeon en mer. 14/10/1906   
  n° 1909

Nouvelles départementales

Crozon
Pigeon recueilli. — Le marin-pêcheur Nicolas Kermel, de Lesquiffinec, en Crozon, a recueilli, en mer, aux prises avec un épervier, un pigeon voyageur muni d'une bague portant les marques : 16 B C 1903.
Ce pigeon, blessé, sera remis en liberté dès qu'il aura repris ses forces.

 

Crozon    fait divers                              

article issu de : La Dépêche de Brest    

 

 

 

Réunion du syndicat d'initiative de Morgat. 28/10/1931   
  n° 3092

Arrondissement de Châteaulin

ESSI DE MORGAT
Compte rendu de l'assemblée générale
L'assemblée générale s'est réunie le dimanche 9 août, à l'école maternelle de Morgat, sous la présidence du docteur Le Couteur.
Étaient présents : MM. Thiébaut, président de l'Essi du Nord-Finistère ; Bott, Raillard, Le Roux, Donnard père, Piriou, Bouillonnec, Belbéoch, Daniel, Berneron, Heurtant, Chabal, le docteur Lemoine, Ansel et Bergerot.
[...]
Crozon et Morgat auront très vraisemblablement le courant électrique l'an prochain. Il convient de féliciter la municipalité d'avoir enfin pris la décision attendue depuis si longtemps. Pourquoi faut-il que le projet de l'adduction d'eau ne soit pas aussi avancé. Certes, nous n'avons pas manqué d'eau cette année, mais l'eau de pluie n'est pas de l'eau potable, et le Conseil supérieur d'hygiène exige une adduction d'eau chimiquement et bactériologiquement pure. La question des égouts est plus complexe, mais il importe qu'elle soit amorcée au moins aux abords du port de Morgat, qui devient en mortes-eaux un véritable cloaque. Ce tronçon, aboutissant derrière le môle, recueillerait les eaux polluées de trois grands hôtels et de tout le village.
Le stationnement des automobiles sur la place publique de Crozon est en progrès et les bancs ont été réparés. On ne saurait dire autant de bien de la place du Loch', à Morgat. Le service de voirie, l'enlèvement des ordures ménagères et des tessons de bouteilles sont toujours sensiblement au même point. La circulation devient chaque année plus difficile, et il semble vraiment qu'entre Crozon et Morgat on soit arrivé au point où l'abstention des pouvoirs publics serait suivi de véritables catastrophes.
Déjà, la saison de 1931 a compté quelques accidents sérieux, mais c'est miracle qu'il n'y ait pas chaque jour deux ou trois enfants écrasés. L'unique voie, étroite, sinueuse, trop bombée, sillonnée sans interruption par des centaines de voitures et par de volumineux auto-cars, constitue un danger public. Le projet d'une route neuve de Crozon à Morgat par Lesquiffinec est en suspens après avoir fait l'objet d'études très avancées. En attendant que les crédits soient votés et le tracé définitif adopté, il est extrêmement urgent d'élargir la route actuelle entre Crozon et l'entrée de Morgat. L'élargissement à Morgat de la route en corniche paraît impossible, et il est infiniment regrettable que l'on n'ait pas encore arrêté le tracé d'une voie très large dans les terrains de seconde zone, à partir du lavoir ou à partir de Toulc'har, pour aboutir à la place du Loch' et rejoindre la route du cap de La Chèvre. On pourrait alors réaliser un circuit en huit à sens unique beaucoup plus sûr que la route actuelle.


Il semble également indispensable de classer le tronçon qui emprunte les quais pour aller au môle. Le tournant de l'hôtel Sainte-Marine est très dangereux. On l'éviterait en supprimant l'angle aigu qui fait face à l'hôtel et en constituant un vaste terre-plein terminé par une cale de béton pour la descente et la montée des embarcations. Le coin du port est d'ailleurs complètement ensablé et les immondices s'y accumulent.
[...]
La future chapelle de Morgat est en projet. L'Essi de Morgat ne saurait se désintéresser de la question, car un grand nombre de touristes refusent de venir à Morgat, parce que l'église est à trois kilomètres du village.
Malgré l'arrêté préfectoral, les cabines de bain deviennent chaque année plus nombreuses à Toulc'har, et les piétons arrivant à la plage ne pourront bientôt plus jouir de la vue de la mer. Nous espérons que M. l'ingénieur des ponts et chaussées à Châteaulin voudra bien faire respecter les règlements pour la saison de 1932, Il serait désolant que pour satisfaire quelques familles on en vint à gâter le paysage dans cette partie de la plage d'où l'on découvre un panorama admirable.
En terminant, le président regrette que la municipalité de Crozon n'ait pas cru devoir maintenir la subvention qu'elle versait jadis à l'Essi de Morgat. Quelles que soient les raisons invoquées, il est navrant que M. le maire de Crozon se refuse à soutenir un groupement comme le nôtre qui ne vise que le progrès et la richesse du pays. Les municipalités voisines reconnaissent les services rendus par les Essis en augmentent chaque année les subventions. N'est-il pas évident que l'avenir de la commune de Crozon est étroitement lié à l'essor de Morgat ? Espérons que les rapports entre la municipalité et le Syndicat d'initiatives finiront par devenir meilleurs pour le plus grand profit de tous.
M. Thiébaut [...] rend compte de l'avancement de la cale du Fret, qui sera terminée avant la fin de l'année grâce à la Chambre de commerce de Brest, et qui intéresse d'une façon toute spéciale l'essor touristique de la presqu'île.
Il fait adopter un vœu tendant à la création d'un matériel nautique capable de transporter les automobiles et les camions de marchandises de Brest au Fret. Ce vœu est accepté à l'unanimité. [...]

Vœux adoptés par l'assemblée générale
[...] Vœu pour obtenir de la municipalité un service de voirie plus matinal et plus régulier avec application de sanctions sévères contre les personnes qui déposent des détritus sur la plage ou sur les voies publiques. [...] 

Morgat    Brest    Le Fret    Crozon    tourisme    transport    religion    santé    association  

article issu de : La Dépêche de Brest    

 

 

 

 

 

 

f.a.q. Éphéméride mode d'emploi

recherche
dans les articles


précisions mots-clés


précisions recherche

 

à suivre...

         • nouveaux articles

         • nouvelles personnes

         • nouveaux villages

         • nouveaux bateaux

         • nouveaux commentaires

contenu des articles

         • les bateaux   A-Z

         • les personnes   A-Z

         • les lieux   A-Z

         • les lieux, par village

articles par n°

 

 


AVANT NOUS
une sélection de 1181 articles
issus de la presse ancienne,
illustrées de publicités d'époque
Points de vente ICI

 
 
 

 

© notrepresquile.com 2014-2018

 

Mentions légales et Conditions Générales d'Utilisation      |     Qui fait ce site ?

 

Selon la loi Informatique et Libertés du 6/01/78 modifiée en 2004,
vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant, que vous pouvez exercer en nous écrivant.