Notre presqu'île .com

archives, histoires, images

de la presqu'île de Crozon

ARTICLES DE PRESSE

?  

Quoi de neuf ?

Presse ancienne

Cartes postales

En mots

En images

En cartes

Savez-vous ?...

Guerre 14-18

Recensement

Éditions Notre Presqu'île

livre d'or

liens utiles

bibliographie

dates presqu'île
contact

 

   revenir en arrière
 

Les villages de la presqu'île

dans la presse et l'édition

 

4 article(s) cite(nt) le village de Lomergat, en Argol

 


Pour retrouver un article dans son contexte chronologique, cliquez sur son numéro.

Vols à répétition dans un jardin d'Argol. 08/08/1895   
  n° 479

Gazette bretonne - Finistère

Argol. — Notre correspondant nous écrit: Le 2 août courant, Pierre Le Bris, cultivateur à Lomergat, en Argol, s'aperçut en se rendant dans son jardin qu'on lui avait volé une dizaine de kilos d'oignons. Ce jardin n'a pas de clôture.
En poursuivant ses investigations, Le Bris constata encore qu'on avait enlevé, dans un de ses champs, en se servant d'une bêche, une quantité notable de pommes de terre.
L'auteur de ces vols est inconnu.

 

Argol    vol                              

article issu de : Le Finistère (Quimper)    

 

 

 

Les travaux de l'aérodrome de Poulmic avancent. 20/06/1931   
  n° 3095

Arrondissement de Châteaulin

LA CRÉATION DU CENTRE AÉRONAUTIQUE LANVÉOC - POULMIC
[...] Dans la vaste baie du Poulmic, entre la pointe de Pen ar Vir et celle de Lomergat, l'entreprise Theg (travaux hydrauliques et entreprises générales) a, depuis les premiers jours de janvier, sérieusement entamé la tâche qu'elle a reçu mission d'accomplir. [...]
Trois cent cinquante mille mètres cubes de déblais de terre et de roc à extraire et transporter ; 30.000 mètres cubes de déblais de roc en souterrain, 200 000 tonnes de gros et petits enrochements à exécuter, 2.000 mètres cubes de béton armé, 10.000 mètres cubes de gros béton, telle est l'œuvre qu'il convient d'effectuer en 48 mois.
L'anse du Poulmic comporte une lagune qu'il faudra presque totalement combler. On doit tout d'abord bâtir sur enrochements un quai de 140 mètres de long prolongé par une digue-abri fondée sur caissons de 150 mètres.
Puis le port se constituera, tout d'abord sur une longueur de 700 mètres et une largeur de 100 mètres en avant du littoral, d'un terre-plein bétonné d'où partiront trois épis porteurs à leur extrémité de grues de 15 et 30 tonnes et trois slips de 100, 110 et 120 mètres allant de la cote + 8,50 à la cote — 1,00.
En arrière, de nouveaux terre-pleins, dont la longueur variera de 150 à 250 mètres. Ils seront creusés dans la falaise ou bâtis sur la lagune. Là seront édifiés les hangars et les ateliers. Aux abords de la jetée, placées en souterrains, les soutes à essence pourront contenir d'énormes réserves.
Cette même jetée se trouvera desservie par une voie ferrée qui longera hangars et ateliers, atteindra l'extrémité est du terre-plein, puis montera vers Lanvéoc pour traverser le plateau qu'on doit aménager en aérodrome. Ce plateau, situé à la cote +80, n'a pas moins de trois kilomètres 600 de long et deux kilomètres de large.
Dès le début de janvier, l'entreprise Theg construisait, à l'ouest des ouvrages projetés, une longue estacade qui allait lui permettre de recevoir par mer le matériel considérable qu'elle doit utiliser.

Aujourd'hui, à mi-côte de Lanvéoc, se dresse un village formé par les baraquements qui abritent une courtine, les bureaux, les logements du personnel, etc.
Sur le vaste chantier où s'empilent poteaux de mine et madriers, deux pelles à vapeur halètent, plongent leur benne dans le flanc du coteau et virevoltent satisfaites tandis qu'une locomotive s'empanachant de fumée, siffle et s'ébranle, entraînant à sa suite une longue file de wagonnets.
Cette fois, on ne peut plus douter de la réalisation du projet Lanvéoc-Poulmic. Sur la grève, parallèlement à l'estacade, part la base de la future jetée. Plus loin, on équipe une centrale de 300 chevaux.
Et devant ce magnifique plan d'eau, admirablement abrité des vents régnants par la pointe de Pen-ar-Vir, on comprend mal que l'administration maritime ait, un moment, renoncé à son utilisation. Là des hydravions géants seront à l'aise et pourront évoluer en toute sécurité.
Quant à l'aérodrome que va faire aménager le ministère de l'Air pour compléter ce centre mixte, il est d'une telle étendue qu'il pourra faire face à toutes les nécessités. Comme sur d'autres aérodromes, l'aviation civile et l'aviation militaire pourront s'y développer parallèlement sans se confondre. Car il fut entendu, lors de rétablissement du projet, que l'aviation civile trouverait également place sur le plateau de Lanvéoc.
C'est ce qui fit dire à M. Leygues : « J'ai décidé d'installer à Lanvéoc-Poulmic le futur centre de Brest, que les services publics pourront utiliser dans des conditions qui seront à déterminer ultérieurement. »
Et cela doit être un précieux encouragement pour tous ceux qui poursuivent le développement de notre aviation.
Ch. LÉGER.  


Lanvéoc    armée    aviation Poulmic                          

article issu de : La Dépêche de Brest    

 

 

 

Un cadavre à la côte, à Lomergat en Argol. 20/05/1932   
  n° 3116

Arrondissement de Châteaulin

ARGOL
DÉCOUVERTE D'UN CADAVRE. — Le 17 courant, le cadavre d'un homme dont l'identité n'a pu être établie a été découvert sur la grève de Lomergat, en Argol. La mort paraît remonter à une douzaine de jours environ.
Signalement : taille, 1 m. 68, cheveux noirs, forte corpulence. Le noyé était vêtu d'un veston et d'un pantalon bleu de chauffe, d'un pull-over gris avec rayures et triangles bleus et fermeture « Eclair », d'une chemise blanche rayures bleues, d'un tricot blanc, d'une paire de chaussettes en laine grise, initiales J. F. relevées sur la chemise et le pantalon. Aucune alliance ni bague sur les doigts. A l'extrémité de la phalangette de l'index de la main gauche, un morceau de chatterton blanc. En raison de l'état de décomposition de la tête, l'âge n'a pu être déterminé.
Après les constatations d'usage, le permis d'inhumer a été délivré. L'inhumation a eu lieu hier à Argol.

 

Argol    à la côte                              

article issu de : La Dépêche de Brest    

 

 

 

Incendie à Lomergat, en Argol. 14/10/1933   
  n° 3197

Arrondissement de Châteaulin

ARGOL
UN INCENDIE. — Un violent incendie s'est déclaré mercredi matin au hameau de Lomergat, dans un hangar appartenant à Mme veuve Kermorgant et renfermant un important matériel agricole : secoueuse de paille, vanneuse, faucheuse, charrue, la récolte en céréales, en pommes de terre de l'année, du bois de construction, etc.
L'alarme, donnée vers 7 h. 30, les proches voisins s'empressèrent d'accourir et essayèrent de lutter contre le fléau. Mais, activé par un vent très fort, le feu s'étendit rapidement et une demi-heure plus lard, le hangar n'était qu'un brasier dont il était impossible d'approcher. Lorsqu'arrivèrent en nombre les habitants des alentours, de Quillien, de Trovéoc, tout secours était inutile : le feu avait fait son œuvre et rien ne put être sauvé.



Mme Kermorgant n'était malheureusement pas assurée ; elle estime avoir subi une perte de cinquante mille francs. On comprend le désespoir de la pauvre femme qui, restée veuve avec 4 enfants, voit là le fruit de plusieurs années de travail anéanti.
De l'enquête à laquelle s'est livrée la gendarmerie d'Argol, toute idée de malveillance doit être écartée. On suppose, qu'une flammèche s'échappant de la cheminée de la maison d'habitation aurait pénétré dans le hangar, situé à proximité, et communiqué le feu à des matières sèches. 

Argol    incendie                              

article issu de : La Dépêche de Brest    

 

 

 

 

 

 

f.a.q. Éphéméride mode d'emploi

recherche
dans les articles


précisions mots-clés


précisions recherche

 

à suivre...

         • nouveaux articles

         • nouvelles personnes

         • nouveaux villages

         • nouveaux bateaux

         • nouveaux commentaires

contenu des articles

         • les bateaux   A-Z

         • les personnes   A-Z

         • les lieux   A-Z

         • les lieux, par village

articles par n°

 

 
 
 

 

© notrepresquile.com 2014-2018

 

Mentions légales et Conditions Générales d'Utilisation      |     Qui fait ce site ?

 

Selon la loi Informatique et Libertés du 6/01/78 modifiée en 2004,
vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant, que vous pouvez exercer en nous écrivant.