Notre presqu'île .com

archives, histoires, images

de la presqu'île de Crozon

ARTICLES DE PRESSE

?  

Quoi de neuf ?

Presse ancienne

Cartes postales

En mots

En images

En cartes

Savez-vous ?...

Guerre 14-18

Recensement

Éditions Notre Presqu'île

livre d'or

liens utiles

bibliographie

dates presqu'île
contact

 

   revenir en arrière
 

Les villages de la presqu'île

dans la presse et l'édition

 

3 article(s) cite(nt) le village de Reun ar C'hrank, en Lanvéoc

 


Pour retrouver un article dans son contexte chronologique, cliquez sur son numéro.

Une lectrice à la chandelle met le feu à son lit. 01/12/1896   
  n° 968

Gazette bretonne - Finistère

Crozon, 26 novembre. — Le 25 novembre dernier, la nommée Joséphine Mauguen, veuve Triguer, demeurant à Reun ar C'hrank, se trouvait au lit, vers trois heures et demie de l'après-midi, et lisait à la clarté d'une chandelle. A la suite d'un faux mouvement que fit la dame Triguer, la chandelle tomba et enflamma les rideaux du lit. La malade se leva aussitôt et cria Au feu ! Sa bonne et la nommée Françoise Souben, sa voisine, entrèrent dans la chambre et eurent raison du feu au bout d'une demi-heure.
Le lit a été entièrement consumé.
La veuve Triguer, qui n'est point assurée, éprouve une perte de 80 fr.

 

Lanvéoc    incendie                              

article issu de : Le Finistère (Quimper)    

 

 

 

Fait divers à Lanvéoc. 05/12/1900   
  n° 865

Gazette bretonne - Finistère

Lanvéoc. — Le 29 novembre dernier, vers 10 heures du matin, une jeune fille de 15 ans, Jeannie Lespagnol, demeurant à Reun ar C'hrank, en arrivant au lavoir situé à environ 200 mètres de chez elle, trouva un homme, couché la face contre terre. Prise de frayeur, elle revint à la maison avertir son père qui se rendit au lieu indiqué et reconnut le corps inanimé de l'individu.

C'était un nommé Bothorel (Hervé), 31 ans, domestique chez Mme Boussard, cultivatrice à Kerlaboussec, en Lanvéoc. Il portait sur le côté gauche de la tête une blessure. Cet homme qui revenait d'un bal de noces à Lanvéoc était ivre. Il a dû tomber, s'assommer, et incapable de se relever, il aura succombé à une congestion.  

Lanvéoc    fait divers    enfant                          

article issu de : Le Finistère (Quimper)    

 

 

 

Rixe familiale à Lanvéoc. 07/12/1907   
  n° 1227

Gazette bretonne - Finistère

Lanvéoc. — Descente de justice . — Le Parquet de Châteaulin était avisé mardi dernier qu’une tentative de meurtre et d’incendie avait été commise à Lanvéoc.
Mercredi matin arrivaient à Lanvéoc MM. Laroque, procureur de la République, Picard, juge d’instruction et Le Godec, commis-greffier.
Immédiatement commença l’enquête.
Au lieu de Reun ar C'hrank, tout près du Fret, et au bord de la rade de Brest, se trouve une petite ferme exploitée par la famille Mignon, cultivateurs et marins en même temps, se composant de huit enfants et du père et de la mère.
Ce sont tous de braves et honnêtes gens, à l’exception d’un des fils, Hervé, 26 ans, qui est ivrogne, paresseux et brutal. Il erre sur le môle au Fret, et les quelques sous qu'il gagne en faisant le portefaix, il les emploient à boire.
Dimanche dernier, selon son habitude, il était ivre. Vers 6 h 1/2 du soir, ne se rappelant plus avoir mangé sa soupe, il réclama son souper.
On lui fit observer qu’il avait déjà mangé, et sa mère passa dans la pièce voisine pour lui préparer son lit. Hervé arracha les feuillets d’un cahier d'écolier qui se trouvait près de la fenêtre en disant : « Ça va briller tout à l’heure ! », passa dans la pièce où était son lit, et, allumant les feuillets du cahier à la lampe, les jeta tout enflammés sous le lit dont le fonds est fait de fagots à travers lesquels passe la paille.

Aux cris de la mère, on accourut, et Jean Mignon, un des frères, empêcha l’ivrogne de mettre son projet à exécution.
Hervé sortit sans rien dire, revint peu de temps après et chercha chicane aussitôt à son frère Jean, lui portant un coup de tête à la figure. Comme ce dernier le repoussait, Hervé bondit sur lui, le renversa sur le banc près du lit, et, le tenant à la gorge, tira de sa poche un couteau tout ouvert et allait l’en frapper lorsqu’un autre de ses frères, Louis, marin, âgé de 21 ans, lui saisit le bras et lui arracha le couteau des mains. Sur l’ordre du père, les frères ligotèrent Hervé, qui proférait des menaces de mort contre ses frères et son père, et ce dernier alla prévenir la gendarmerie.
Hervé a déjà été condamné à Châteaulin pour avoir frappé un de ses frères d’un coup de couteau.
Il a été mis en état d'arrestation et écroué à la prison de Châteaulin.


 

Lanvéoc    Le Fret    fait divers                          

article issu de : Le Finistère (Quimper)    

 

 

 

 

 

 

f.a.q. Éphéméride mode d'emploi

recherche
dans les articles


précisions mots-clés


précisions recherche

 

à suivre...

         • nouveaux articles

         • nouvelles personnes

         • nouveaux villages

         • nouveaux bateaux

         • nouveaux commentaires

contenu des articles

         • les bateaux   A-Z

         • les personnes   A-Z

         • les lieux   A-Z

         • les lieux, par village

articles par n°

 

 
 
 

 

© notrepresquile.com 2014-2018

 

Mentions légales et Conditions Générales d'Utilisation      |     Qui fait ce site ?

 

Selon la loi Informatique et Libertés du 6/01/78 modifiée en 2004,
vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant, que vous pouvez exercer en nous écrivant.