Notre presqu'île .com

archives, histoires, images

de la presqu'île de Crozon

ARTICLES DE PRESSE

?  

Quoi de neuf ?

Presse ancienne

Cartes postales

En mots

En images

En cartes

Savez-vous ?...

Guerre 14-18

Recensement

Éditions Notre Presqu'île

livre d'or

liens utiles

bibliographie

contact

 

   revenir en arrière
 

Articles de la presse ancienne

classés dans l'ordre chronologique

 

 Cliquez sur les grandes flèches noires pour lire l'article
précédant ou suivant celui-ci dans l'ordre chronologique


 n° 1456

Sauvetage en rade par le bateau à vapeur pour Landévennec.

13/06/1887 

Chronique locale

Un sauvetage en rade. On nous écrit hier soir :
Monsieur le rédacteur,
Encore sous l'impression du sauvetage opéré aujourd'hui, en rade de Brest, par le bateau à vapeur la Marie-Louise, je m'empresse de vous en adresser la relation.
Ce matin, au moment où la Marie-Louise passait entre l'île Ronde et la pointe de l'Armorique, se rendant à Landévennec, un homme se baignait dans la passe. Comme cet homme paraissait bon nageur et que d'ailleurs il ne réclamait aucun secours, on supposa qu'il s'était déshabillé dans l'île, à quelques mètres de laquelle il se trouvait, et le bateau continua sa route.
Néanmoins, quelques passagers connaissant la violence du courant en cet endroit, remarquèrent avec effroi que le nageur se dirigeait vers la pointe où l'observaient et l'attendaient plusieurs de ses camarades. Dès lors ils ne le perdirent plus de vue et furent assez heureux pour apercevoir les signaux désespérés que firent, à un moment donné, les hommes restés à terre.



Le capitaine Kerjean, aussitôt prévenu, vira de bord, avec l'assentiment unanime des passagers, et se dirigea vers le malheureux que le courant entraînait en rade et qui fut heureusement recueilli par le canot du bord et débarqué à la pointe.
Il n'était que temps, car cet imprudent baigneur, qui avait traversé la passe une première fois, sentait ses forces s'épuiser. Il a d'ailleurs déclaré lui-même qu'il se voyait f..ichu.
Inutile de dire qu'équipage et passagers furent chaleureusement remerciés et du naufragé et de ses camarades.
Dans la circonstance, on ne peut que louer le capitaine Kerjean, pour la rapidité et l'adresse avec lesquelles il s'est porté au secours du malheureux en danger de se noyer.
Il ne faut pas oublier non plus le matelot Pailler et un passager de bonne volonté qui, au premier avis, sautèrent dans le canot et contribuèrent ainsi au sauvetage.
Veuillez agréer, etc.

Brest    sauvetage    transport    Landévennec                   

article issu de : La Dépêche de Brest    

 
 
 

 

 

f.a.q. Éphéméride mode d'emploi

recherche
dans les articles


précisions mots-clés


précisions recherche

 

à suivre...

         • nouveaux articles

         • nouvelles personnes

         • nouveaux villages

         • nouveaux bateaux

         • nouveaux commentaires

contenu des articles

         • les bateaux   A-Z

         • les personnes   A-Z

         • les lieux   A-Z

         • les lieux, par village

articles par n°

 

 


AVANT NOUS
une sélection de 1181 articles
issus de la presse ancienne,
illustrées de publicités d'époque
Points de vente ICI

 
 
 

 

© notrepresquile.com 2014-2022

 

Mentions légales et Conditions Générales d'Utilisation      |     Qui fait ce site ?

 

Selon la loi Informatique et Libertés du 6/01/78 modifiée en 2004,
vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant, que vous pouvez exercer en nous écrivant.