Notre presqu'île .com

archives, histoires, images

de la presqu'île de Crozon

ARTICLES DE PRESSE

?  

Quoi de neuf ?

Presse ancienne

Cartes postales

En mots

En images

En cartes

Savez-vous ?...

Guerre 14-18

Recensement

Éditions Notre Presqu'île

livre d'or

liens utiles

bibliographie

contact

 

   revenir en arrière
 

Articles de la presse ancienne

classés dans l'ordre chronologique

 

 Cliquez sur les grandes flèches noires pour lire l'article
précédant ou suivant celui-ci dans l'ordre chronologique


 n° 1968

Grève des vapeurs de la rade.

16/06/1912 
Les équipages des 9 vapeurs de la Société des Vapeurs brestois sont en grève depuis 5 jours, toute communication avec les ports de la rade est suspendue.
Le dimanche arrive, les régates du Fret sont programmées... comment les Brestois vont-ils venir ?
La veille, M. Péchin, gérant de l'Hôtel de la Mer, à Morgat, a annoncé qu'il "a fait venir hier, à Brest, son bateau automobile Le Comtois, qui, en été, fait des voyages réguliers de Morgat à Douarnenez. Ce navire mixte assurera, pendant la grève, le transport des excursionnistes jusqu'au Fret (voir aux annonces.)"
Mais les grévistes veillent...

Chronique locale

La grève
[...]
Le bateau-automobile Comtois, appartenant à M. Péchin, a commencé hier son service régulier entre Brest et Le Fret. Ce navire, qui peut emporter 40 personnes, devant partir du 1er bassin à 4 h. 30, les grévistes arrivèrent vers quatre heures à la cale d'embarquement, afin de s'assurer si l'équipage du Comtois était en règle avec l'inscription maritime. Le patron Belbéoch, qui délivrait les tickets, fut invité par M. Cadiou, administrateur de l'inscription maritime, en présence de M. Philipot, premier adjoint au maire, remplaçant M. Masson, maire, retenu au conseil général à Quimper, à montrer le rôle d'équipage. On constata que le nombre de passagers que pouvait porter le navire n'était pas mentionné et que, d'autre part, le brevet de patron borneur dont est titulaire M. Belbéoch ne figurait pas sur le rôle déposé à l'inscription maritime.



Ces constatations auraient pu empêcher l'appareillage du Comtois, à bord duquel une trentaine de passagers avaient déjà pris place, mais l'administrateur de l'inscription maritime et les grévistes consultés ne s'opposèrent pas à son départ, tout en faisant des réserves pour les voyages à venir si le patron Belbéoch ne se mettait pas en règle. M. Péchin, prévenu de l'incident, a fait les démarches nécessaires pour que son navire puisse continuer à naviguer régulièrement.
Après le départ du Comtois, les grévistes se dispersèrent sur les quais.
[...]
Le bateau automobile Comtois, dont nous avons annoncé la mise en service sur la ligne de Brest au Fret, ne prendra aujourd'hui que les voyageurs à destination de l'Hôtel de la Mer, à Morgat (voir aux annonces les heures de départ).

Morgat    Brest    tourisme    transport                   

article issu de : La Dépêche de Brest    

 
 
 

 

 

f.a.q. Éphéméride mode d'emploi

recherche
dans les articles


précisions mots-clés


précisions recherche

 

à suivre...

         • nouveaux articles

         • nouvelles personnes

         • nouveaux villages

         • nouveaux bateaux

         • nouveaux commentaires

contenu des articles

         • les bateaux   A-Z

         • les personnes   A-Z

         • les lieux   A-Z

         • les lieux, par village

articles par n°

 

 


AVANT NOUS
une sélection de 1181 articles
issus de la presse ancienne,
illustrées de publicités d'époque
Points de vente ICI

 
 
 

 

© notrepresquile.com 2014-2022

 

Mentions légales et Conditions Générales d'Utilisation      |     Qui fait ce site ?

 

Selon la loi Informatique et Libertés du 6/01/78 modifiée en 2004,
vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant, que vous pouvez exercer en nous écrivant.