Notre presqu'île .com

archives, histoires, images

de la presqu'île de Crozon

ARTICLES DE PRESSE

?  

Quoi de neuf ?

Presse ancienne

Cartes postales

En mots

En images

En cartes

Savez-vous ?...

Guerre 14-18

Recensement

Éditions Notre Presqu'île

livre d'or

liens utiles

bibliographie

contact

 

   revenir en arrière
 

Articles de la presse ancienne

classés dans l'ordre chronologique

 

 Cliquez sur les grandes flèches noires pour lire l'article
précédant ou suivant celui-ci dans l'ordre chronologique


 n° 2042

Conseil de guerre à Landévennec.

17/05/1914 

CONSEIL DE GUERRE A LA MER

Sept ans de travaux forcés et vingt ans d'interdiction de séjour au matelot Abugeau

Un conseil de guerre s'est réuni hier matin à bord du croiseur-cuirassé Kléber, à Landévennec, où se trouvent également en réserve les croiseurs Desaix et Guichen, pour juger le matelot breveté fusilier Robert Abugeau, 19 ans, originaire de la Rochelle, inculpé de viol, coups et blessures avec préméditation, sur une fillette de 15 ans, Anna F., demeurant à Argol.
Le conseil de guerre, réuni dans le carré des officiers du Kléber, était composé de MM. de Martel, capitaine de vaisseau, commandant le Desaix, président ; Cussec, capitaine de frégate, du Kléber ; Le Corvoisier, lieutenant de vaisseau, du Desaix ; Uchard, enseigne de 1ère classe, de la Marseillaise, et Le Pollic, 1er maître, du Kléber, juges.
Le siège du commissaire du gouvernement était occupé par M. Huau, commissaire de lère classe, de l'Amiral Aube.
Le matelot Abugeau, qui remplissait les fonctions de maître d'hôtel des officiers du Kléber, quittait son bord le 3 avril pour faire des achats à Landévennec. Il y coucha et le lendemain, ayant emprunté une bicyclette, Robert Abugeau pédalait dans la direction de Châteaulin avec l'intention de gagner Lorient. En cours de route, il remarqua dans un champ près d'Argol la petite gardeuse de vaches.
Arrêté par le mauvais temps, le matelot Abugeau revint sur ses pas et, pendant trois jours, erra dans la commune d'Argol, à la recherche de la fillette qui avait retenu son attention. Enfin, le 7 avril, il l'aperçoit seule dans un champ isolé. L'agresseur terrasse facilement sa victime, l'étrangle à demi et il peut ainsi consommer son forfait. Le jour même de cette odieuse agression, Robert Abugeau était arrêté par les gendarmes.
En raison de la nature de l'affaire, le huis clos est prononcé. Huit témoins sont entendus.

M. le commissaire de 1ère classe Huau a soutenu l'accusation et réclamé un châtiment sévère pour le prévenu, qui n'a pas exprimé de regrets et assiste indifférent aux débats, n'essayant même pas de se défendre.


        Menhir de Goarem-an-Abat à Argol
            photo J. Le Doaré, coll. E. Hamonic

Le matelot fourrier Le Tarnec, élève-commissaire sur l'Amiral Aube, avait la tâche très ingrate d'essayer d'atténuer le crime du matelot Abugeau.
A onze heures, le conseil délibère. A l'unanimité, le matelot Robert Abugeau est condamné à sept ans de travaux forcés et à vingt ans d'interdiction de séjour. Cette condamnation entraîne forcément la dégradation du condamné, triste cérémonie qui se déroulera à bord du Kléber.
Le matelot Abugeau a accueilli la sentence sans manifester la moindre émotion. Après sa dégradation, il sera remis aux autorités maritimes pour être dirigé sur le bagne de Nouméa.

Argol    Landévennec    réserve Penforn    fait divers    enfant               

article issu de : La Dépêche de Brest    

 
 
 

 

 

f.a.q. Éphéméride mode d'emploi

recherche
dans les articles


précisions mots-clés


précisions recherche

 

à suivre...

         • nouveaux articles

         • nouvelles personnes

         • nouveaux villages

         • nouveaux bateaux

         • nouveaux commentaires

contenu des articles

         • les bateaux   A-Z

         • les personnes   A-Z

         • les lieux   A-Z

         • les lieux, par village

articles par n°

 

 


AVANT NOUS
une sélection de 1181 articles
issus de la presse ancienne,
illustrées de publicités d'époque
Points de vente ICI

 
 
 

 

© notrepresquile.com 2014-2022

 

Mentions légales et Conditions Générales d'Utilisation      |     Qui fait ce site ?

 

Selon la loi Informatique et Libertés du 6/01/78 modifiée en 2004,
vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant, que vous pouvez exercer en nous écrivant.