Notre presqu'île .com

archives, histoires, images

de la presqu'île de Crozon

ARTICLES DE PRESSE

?  

Quoi de neuf ?

Presse ancienne

Cartes postales

En mots

En images

En cartes

Savez-vous ?...

Guerre 14-18

Recensement

Éditions Notre Presqu'île

livre d'or

liens utiles

bibliographie

contact

 

   revenir en arrière
 

Articles de la presse ancienne

classés dans l'ordre chronologique

 

 Cliquez sur les grandes flèches noires pour lire l'article
précédant ou suivant celui-ci dans l'ordre chronologique


 n° 2084

Au secours des blessés.

28/10/1914 

Chronique locale

Les lainages pour le front
[...) Des correspondants me font observer que les épingles doubles ne sont pas pratiques parce qu'elles se rouillent. Je réponds qu'on peut tourner cette difficulté en les choisissant en nickel ou émaillées noir. Ces épingles sont de toute première nécessité pour le rapiéçage des culottes ou des capotes déchirées; Nous engageons donc nos donateurs à en accompagner leurs lainages.
J'ai remarqué que beaucoup de dames tricotaient des passe-montagnes avec des laines aux couleurs très vives. Voilà qui serait nuisible aux soldats et ne serait certainement pas accepté par l'autorité militaire. Nous insistons auprès des personnes de bonne volonté pour qu'elles emploient de préférence des couleurs sombres, gris foncé ou bleu foncé, couleur « capote », toutes ces teintes étant beaucoup moins visibles.
Un tout petit objet très utile, c'est le sifflet. Beaucoup de soldats ne sont pas secourus sur le champ de bataille par les brancardiers parce qu'isolés, ils ne peuvent se faire entendre. Le sifflet leur permet d'appeler au secours.


J'ai visité, ces jours derniers, quelques hôpitaux temporaires et ai remarqué que la figure de beaucoup de ces soldats reflétait une impression de très grand ennui, même de tristesse. Les journées sont longues quand on est désœuvré. Des jeux de boules, des jeux de tonneaux seraient accueillis joyeusement par eux... Et puis, cherchez dans vos tiroirs ou vos armoires si vous n'avez pas des damiers, des cartes, voire même de simples jeux d'oie, et portez-les leur, mesdames, avec un sourire. Ils vous en seront très reconnaissants. Ces pauvres enfants guériront d'autant plus vite qu'ils s'ennuieront moins.
Dr CARADEC

P.-S. Nous remercions les institutrices de l'école de Telgruc, qui nous ont adressé 20 chandails achetés sur les fonds d'une souscription patriotique de 255 fr. 40. Un envoi important de chaussettes nous est annoncé aussi par ces institutrices. Beau geste pour une population appauvrie par la mobilisation.

Telgruc    Brest    guerre    secours                   

article issu de : La Dépêche de Brest    

 
 
 

 

 

f.a.q. Éphéméride mode d'emploi

recherche
dans les articles


précisions mots-clés


précisions recherche

 

à suivre...

         • nouveaux articles

         • nouvelles personnes

         • nouveaux villages

         • nouveaux bateaux

         • nouveaux commentaires

contenu des articles

         • les bateaux   A-Z

         • les personnes   A-Z

         • les lieux   A-Z

         • les lieux, par village

articles par n°

 

 


AVANT NOUS
une sélection de 1181 articles
issus de la presse ancienne,
illustrées de publicités d'époque
Points de vente ICI

 
 
 

 

© notrepresquile.com 2014-2022

 

Mentions légales et Conditions Générales d'Utilisation      |     Qui fait ce site ?

 

Selon la loi Informatique et Libertés du 6/01/78 modifiée en 2004,
vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant, que vous pouvez exercer en nous écrivant.