Notre presqu'île .com

archives, histoires, images

de la presqu'île de Crozon

ARTICLES DE PRESSE

?  

Quoi de neuf ?

Presse ancienne

Cartes postales

En mots

En images

En cartes

Savez-vous ?...

Guerre 14-18

Recensement

Éditions Notre Presqu'île

livre d'or

liens utiles

bibliographie

contact

 

   revenir en arrière
 

Articles de la presse ancienne

classés dans l'ordre chronologique

 

 Cliquez sur les grandes flèches noires pour lire l'article
précédant ou suivant celui-ci dans l'ordre chronologique


 n° 2094

L'œuf hebdomadaire de Kerloc'h.

23/02/1915 

Chronique locale

Dette de gratitude
Je suis bien en retard — et je m'en excuse grandement — pour l'accomplissement de la partie la plus agréable de ma tâche. Je voudrais réunir autour de moi tons ceux qui, chaque jour, m’encouragent par leurs conseils, leurs dons, leurs lettres embaumées de charité, leurs cartons vibrants de patriotisme et dire à ces amis connus ou inconnus quelle reconnaissance émue je leur garde pour le bien qu'ils m'aident à faire. Ils ont un idéal pétri de générosité et de tendresse et c'est à eux que doit aller la gratitude de nos chers soldats.
[...]
Merci aux agents du service actif des douanes de Crozon dont le capitaine m'adresse 31 francs pour les blessés (remis à la Dépêche pour l'hôpital centralisateur).
Merci aux institutrices de Kerloc'h, en Camaret, qui m'ont transmis la souscription de leur école sous une forme très originale, très touchante aussi. Comme les élèves, filles et garçons, de ce patelin ne sont pas riches, les maîtresses ont eu l'ingénieuse idée de demander à chaque enfant un œuf par semaine. Et voilà comment, l'autre jour, je suis arrivé très fier à l'hôpital centralisateur de la rue Danton avec une caisse d'œufs frais qui ont dû chatouiller agréablement le palais des malades et blessés. Cette œuvre de l’œuf « hebdomadaire » n'est, paraît-il, qu'à son début. J'ai cru bon de la signaler aux autres communes rurales qui n'ont que de faibles ressources.
[...]
Je passe, sous silence la remise d'objets séparés. Ils sont trop. Les donateurs me permettront de les remercier ici en bloc. Chacun a mis de ses doigts et de son cœur pour aider nos prisonniers à ne pas avoir froid.


Les maisons d'alimentation de la place ne pourraient-elles pas nous envoyer des andouilles, du jambon fumé, de « petites » boîtes de conserve, du fromage dit « tête de mort », du sucre, du pain recuit des pruneaux, figues, amandes, noix, pour aider aussi ces malheureux à ne pas mourir de faim dans les geôles allemandes ? Ces dons en nature nous permettraient de ménager notre capital et d'étendre le nombre de nos assistés.
[...]
Dr CARADEC.

p. s. — M. Ducroquet, sergent à la 32e compagnie du 219e d'infanterie (cantonnement du Conquet). — Reçu hier vos cinq chaudes couvertures et vos chandails pour les prisonniers. Merci, mon brave. Seulement, ces objets seraient peut-être plus désignés pour les soldats du 219e que j'essaie en ce moment de ravitailler en chaussettes et en couvertures.
M'autorisez-vous à faire ce virement ?


Crozon    Camaret    Brest    secours    guerre    école           

article issu de : La Dépêche de Brest    

 
 
 

 

 

f.a.q. Éphéméride mode d'emploi

recherche
dans les articles


précisions mots-clés


précisions recherche

 

à suivre...

         • nouveaux articles

         • nouvelles personnes

         • nouveaux villages

         • nouveaux bateaux

         • nouveaux commentaires

contenu des articles

         • les bateaux   A-Z

         • les personnes   A-Z

         • les lieux   A-Z

         • les lieux, par village

articles par n°

 

 


AVANT NOUS
une sélection de 1181 articles
issus de la presse ancienne,
illustrées de publicités d'époque
Points de vente ICI

 
 
 

 

© notrepresquile.com 2014-2022

 

Mentions légales et Conditions Générales d'Utilisation      |     Qui fait ce site ?

 

Selon la loi Informatique et Libertés du 6/01/78 modifiée en 2004,
vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant, que vous pouvez exercer en nous écrivant.