Notre presqu'île .com

archives, histoires, images

de la presqu'île de Crozon

ARTICLES DE PRESSE

?  

Quoi de neuf ?

Presse ancienne

Cartes postales

En mots

En images

En cartes

Savez-vous ?...

Guerre 14-18

Recensement

Éditions Notre Presqu'île

livre d'or

liens utiles

bibliographie

contact

 

   revenir en arrière
 

Articles de la presse ancienne

classés dans l'ordre chronologique

 

 Cliquez sur les grandes flèches noires pour lire l'article
précédant ou suivant celui-ci dans l'ordre chronologique


 n° 2575

Camaret à nouveau endeuillée.

24/09/1922 

Arrondissement de Châteaulin

Camaret
La perte du « Linois »
Nous avons annoncé brièvement, il y a quelques jours, l'abordage par un vapeur américain d'un bateau pêcheur de Camaret. L'équipage de cette barque ayant été rapatrié, nous avons pu avoir quelques détails complémentaires.
Le Linois, dundee âgé de 11 ans, jaugeant brut 24 tonneaux 42, armateur Lastennet, patron Le Mignon, était un bateau en très bon état ; il avait relâché le 13 septembre à Newlyn et en était sorti le 15 pour les lieux de pêche. Au moment de l'accident il se trouvait environ à 15 milles dans le N. W. de Longship, en cape, voilure rétablie par une mer clapoteuse, temps de brume, jolie brise d'ouest. Il attendait le petit jour pour mouiller les casiers à langoustes et portait un feu blanc à l'avant, à deux mètres au-dessus de l'étrave.
Vers 4 h. 15 du matin, par nuit noire, le matelot Jules Cornec, se trouvant de quart, prévint ses camarades qu'ils allaient être abordés. Les hommes accourus sur le pont, virent en effet un vapeur à une quarantaine de mètres qui faisait route sur eux. Le patron prit la barre pour éviter le vapeur, cependant que l'équipage faisait des signaux; mais il était trop tard.



Avant que le dundee, en cape, ait « pris de l'air » le choc eut lieu. En quelques secondes, le bateau coula. Trois hommes de l'équipage purent surnager et furent sauvés un quart d'heure après par le Petit Grillon, de Camaret. Le bateau abordeur avait mis également une baleinière à l'eau, mais elle ne trouva aucun survivant et regagna son bord, et le vapeur poursuivit sa route.
Une bouée de sauvetage, sans doute lancée par l'abordeur, portait l'inscription : Tuscalcosa City W. Y.
En la circonstance nous devons louer l'initiative et le dévouement du Petit Grillon, de Camaret, qui explora longuement les lieux de l'accident, puis fit route sur Newlyn, où il arriva à 14 heures.
Les rescapés signalèrent aussitôt à l'agent consulaire de France la disparition de trois de leurs malheureux camarades : Jean-Marie Laouénan ; Pierre-Marie Pennec, et Jules Marie Cornec. Nous adressons aux familles des victimes de cet accident de mer nos bien sincères condoléances.

 
Le Linois n'avait pas tous les feux réglementaires, il a été condamné à trois jours de prison et à 50 francs d'amende avec sursis. (Dépêche du 23 janvier 1923)
 
Camaret    abordage    naufrage    sauvetage    péri en mer               

article issu de : La Dépêche de Brest    

 
 
 

 

 

f.a.q. Éphéméride mode d'emploi

recherche
dans les articles


précisions mots-clés


précisions recherche

 

à suivre...

         • nouveaux articles

         • nouvelles personnes

         • nouveaux villages

         • nouveaux bateaux

         • nouveaux commentaires

contenu des articles

         • les bateaux   A-Z

         • les personnes   A-Z

         • les lieux   A-Z

         • les lieux, par village

articles par n°

 

 


AVANT NOUS
une sélection de 1181 articles
issus de la presse ancienne,
illustrées de publicités d'époque
Points de vente ICI

 
 
 

 

© notrepresquile.com 2014-2022

 

Mentions légales et Conditions Générales d'Utilisation      |     Qui fait ce site ?

 

Selon la loi Informatique et Libertés du 6/01/78 modifiée en 2004,
vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant, que vous pouvez exercer en nous écrivant.