Notre presqu'île .com

archives, histoires, images

de la presqu'île de Crozon

ARTICLES DE PRESSE

?  

Quoi de neuf ?

Presse ancienne

Cartes postales

En mots

En images

En cartes

Savez-vous ?...

Guerre 14-18

Recensement

Éditions Notre Presqu'île

livre d'or

liens utiles

bibliographie

contact

 

   revenir en arrière
 

Articles de la presse ancienne

classés dans l'ordre chronologique

 

 Cliquez sur les grandes flèches noires pour lire l'article
précédant ou suivant celui-ci dans l'ordre chronologique


 n° 2932

Le Conseil municipal de Crozon victime des communistes ?

23/09/1926 

Arrondissement de Quimper

QUIMPER
AUTOUR DU CONSEIL GÉNÉRAL

[...] L'érection en commune distincte de Crozon de l'agglomération de Saint-Laurent, est une proposition qui a longuement retenu l'attention de l'assemblée départementale. Celle-ci doit émettre un avis qui d'ordinaire se base sur les délibérations des conseils municipaux intéressés.
La question serait-elle insoluble ? Le Conseil général en fut déjà plusieurs fois saisi et l'affaire renvoyée pour complément d'enquête. Les sessions se succèdent et cette affaire cascade de l'une à l'autre sans résultat.
Que pense de cette proposition le Conseil municipal de Crozon ? C'est ce qu'il conviendrait de savoir, mais c'est aussi ce qui paraît être le plus difficile d'apprendre.
[...]
Tout souriant à l'habitude, M. Cariou* s'en va par les couloirs, à petits pas pressés, serrer la main de ses collègues. Pour tous, il a le mot aimable ; à tous, il prodigue les protestations d'amitié.
Il est plus sombre aujourd'hui, car on lui a parlé de certaines délibérations ayant trait à l'érection en commune de Saint-Laurent et aux travaux du port du Fret.
On a fait pression sur mes conseillers, expose-t-il à ses collègues de droite.


Et il explique : « Oui, on est venu à Crozon avec une bande de communistes pour tout chambarder à la mairie. »
A ses collègues du centre, il indique :
Un homme que je ne veux pas nommer, mais qui avait une serviette, entraînait mes conseillers dans les débits et là, sur le zinc, il déployait des plans pour les impressionner.
A ses collègues de gauche, il soutient :
Je suis laïque et républicain, voilà pourquoi l'on m'attaque.
Enfin, aux... autres, il confie en grand mystère :
C'est un hypnotiseur qui habita la commune et qui endormit mes conseillers. Ils n'étaient plus maîtres d'eux-mêmes. Un jour, mon adjoint dansait sur mon fauteuil, en criant : « Je suis le maire, et la fête continue. »
Mais, vous-même, êtes-vous sous cette influence hypnotique ?
Oh ! non, car il n'a jamais pu me regarder dans le blanc des yeux.
Et, fier de sa force, M. Cariou, retrouvant son sourire, s'en va se frottant les mains, à la recherche d'autres bienveillantes oreilles.

 
* maire de Crozon
Finalement (en 1929 !), le Conseil Général déclarera "se refuser à admettre la séparation" (cf Dépêche du 16 mai 1929)
 
Crozon    politique                           

article issu de : La Dépêche de Brest    

 
 
 

 

 

f.a.q. Éphéméride mode d'emploi

recherche
dans les articles


précisions mots-clés


précisions recherche

 

à suivre...

         • nouveaux articles

         • nouvelles personnes

         • nouveaux villages

         • nouveaux bateaux

         • nouveaux commentaires

contenu des articles

         • les bateaux   A-Z

         • les personnes   A-Z

         • les lieux   A-Z

         • les lieux, par village

articles par n°

 

 


AVANT NOUS
une sélection de 1181 articles
issus de la presse ancienne,
illustrées de publicités d'époque
Points de vente ICI

 
 
 

 

© notrepresquile.com 2014-2022

 

Mentions légales et Conditions Générales d'Utilisation      |     Qui fait ce site ?

 

Selon la loi Informatique et Libertés du 6/01/78 modifiée en 2004,
vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant, que vous pouvez exercer en nous écrivant.