Notre presqu'île .com

archives, histoires, images

de la presqu'île de Crozon

ARTICLES DE PRESSE

?  

Quoi de neuf ?

Presse ancienne

Cartes postales

En mots

En images

En cartes

Savez-vous ?...

Guerre 14-18

Recensement

Éditions Notre Presqu'île

livre d'or

liens utiles

bibliographie

contact

 

   revenir en arrière
 

Articles de la presse ancienne

classés dans l'ordre chronologique

 

 Cliquez sur les grandes flèches noires pour lire l'article
précédant ou suivant celui-ci dans l'ordre chronologique


 n° 943

Incendie pendant la tempête, à Crozon.

14/12/1893 

Gazette bretonne - Finistère

Crozon, 12 décembre. — De notre correspondant : « Une tempête plus terrible encore que celle du 4 septembre 1874, encore présente à toutes les mémoires, s'est abattue sur Crozon aujourd'hui et a sévi avec une extrême violence pendant cinq heures environ, de huit heures du matin à une heure de l'après-midi. Les dégâts causés aux habitations dans le bourg sont considérables.
Un malheur n'est jamais seul, dit un proverbe. Pendant cette tempête, un incendie qu'elle a activé a consumé les combles de la maison de M. Le Moign, commerçant au bourg.
Le feu, allumé, croit-on, par les étincelles d'une cheminée voisine, a pris, vers 11 heures, à la paille entassée dans le grenier. En moins de rien, cet étage n'a plus offert qu'un brasier menaçant.
La pompe à incendie s'est immédiatement transportée sur les lieux.
En même temps, les garçons de l'école, conduits par leur directeur, M. Cariou, ont formé une double chaîne, et la pompe a pu fonctionner, mais seulement du côté opposé au vent et au foyer de l'incendie, ce qui était un désavantage.

M. Dussaud, maréchal des logis, et ses gendarmes, ont fait leur devoir, et tout leur devoir, avec un dévouement digne d'éloges. A signaler aussi le dévouement sans bornes de M. Duhaut, couvreur; de M. Pilet, retraité de la marine; de M. Le Caill, syndic; de M. Cariou, instituteur, qui, le premier, a pénétré dans les appartoments du 1er étage et a sauvé à la hâte différents objets de valeur, entre autres une grande liasse de papiers d'affaires (effets de valeur, actes, titres, contrats), et qui, allant jusqu'aux écuries placées derrière la maison en feu, en a fait sortir les chevaux et les vaches déjà en danger; enfin, M. Cariou est sorti de la lutte contre le feu avec de nombreuses blessures, témoignage de son dévouement.
Toute la population du bourg a fait son devoir sous une pluie torrentielle, et l'incendie a pu être éteint après deux heures de temps. Tout le toit de la maison, avec le deuxième étage, y a passé. Les pertes sont considérables. La maison appartient à M. Le Moign père et est assurée à la Cie l'Union. Le mobilier personnel de M. Le Moign fils est également assuré. »

Crozon    tempête    incendie                       

article issu de : Le Finistère (Quimper)    

 
 
 

 

 

f.a.q. Éphéméride mode d'emploi

recherche
dans les articles


précisions mots-clés


précisions recherche

 

à suivre...

         • nouveaux articles

         • nouvelles personnes

         • nouveaux villages

         • nouveaux bateaux

         • nouveaux commentaires

contenu des articles

         • les bateaux   A-Z

         • les personnes   A-Z

         • les lieux   A-Z

         • les lieux, par village

articles par n°

 

 


AVANT NOUS
une sélection de 1181 articles
issus de la presse ancienne,
illustrées de publicités d'époque
Points de vente ICI

 
 
 

 

© notrepresquile.com 2014-2022

 

Mentions légales et Conditions Générales d'Utilisation      |     Qui fait ce site ?

 

Selon la loi Informatique et Libertés du 6/01/78 modifiée en 2004,
vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant, que vous pouvez exercer en nous écrivant.