Notre presqu'île .com

archives, histoires, images

de la presqu'île de Crozon

 

?  

Quoi de neuf ?

Presse ancienne

Cartes postales

En mots

En images

En cartes

Savez-vous ?...

Guerre 14-18

Recensement

livre d'or

liens utiles

bibliographie

dates presqu'île

contact

 

   revenir en arrière
 

1914-1918

Poilus Crozonnais de la "23e batterie"...

... la 23e batterie du 3e R.A.P. ?

 

 

Cette photo, transmise par Christophe Rochet, nous montre des Poilus de la "23e batterie". Mais de quel régiment ?

Il n'est pas impossible que cette unité fasse partie du 3e Régiment d'Artillerie à Pied. Dès le 1er jour de la mobilisation, le 2 août 1914, les troupes cantonnant en presqu'île (dont le 3e R.A.P.) sont réparties sur tous les ouvrages défensifs des côtes, et la 23e batterie est alors constituée aux baraquements de Kerlaër, en Roscanvel (près de la batterie de Cornouailles). 4 jours plus tard, c'est l'embarquement pour Brest, puis le train jusqu'à Maubeuge. Et un mois plus tard, le 7 septembre, après la reddition de Maubeuge, plus de 45.000 hommes sont envoyés en Allemagne.

S'ils font bien partie du 3e R.A.P., cette photo a donc été faite dans l'enceinte même du camp de prisonniers. Mais était-ce possible ?

À moins qu'il ne s'agisse de la seconde 23e batterie du 3e R.A.P., créée en mars 1916.

À moins qu'il ne s'agisse d'un tout autre régiment !

Pour le savoir, il faudrait pouvoir identifier au moins un de ces Poilus et retrouver son parcours...

 

 

utiliser le bouton ci-dessus pour faire défiler l'image horizontalement

 

 

 

À lire :

- Le Journal de Marche et Opérations de la 23e batterie du 3e R.A.P.

- Le Journal de Marche et Opérations de la seconde 23e batterie du 3e R.A.P.

- L'article de Patrick Jadé, dans la revue Avel Gornog n° 16 (août 2008), pages 9 et suivantes

 

 

 

 

RÉPONSE / COMMENTAIRE


tel qu'il apparaîtra sous votre commentaire

pour éventuellement vous joindre ou vous répondre, ces coordonnées resteront confidentielles


Question anti-robot
: quel est le jour de la semaine avant mardi ?


 

03/05/2015

   Intéressant, beau travail. L'artillerie c'est le domaine le plus compliqué avec les groupes composés de plusieurs batteries rattachés pendant une période à tel régiment puis basculés sur un autre... Il serait intéressant de pouvoir déchiffrer le numéro sur la casquette des poilus, si c’est un 3 ce doit être le 3ème RAP. La 23ème batterie du 3ème RAP fut capturée le 7 septembre 1914 à Maubeuge.

   Les poilus sur la photo s’ils sont prisonniers n’ont l’air ni tristes ni abattus, la plaque marquée 1ère pièce 23ème batterie 1914-1915 pose une énigme s’il s’agit du 3ème RAP car la 23ème n’existe plus.

   Mais d’où provient cette photo ? D’une famille de la Presqu’île ? Encore bravo pour le travail de recherches.

  Clet Gentric

 

 

 

 

© notrepresquile.com 2014-2017

 

Mentions légales et Conditions Générales d'Utilisation      |     Qui fait ce site ?

 

Selon la loi Informatique et Libertés du 6/01/78 modifiée en 2004,
vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant, que vous pouvez exercer en nous écrivant.